Jour Première - "L'orthographe est plus qu'une mauvaise habitude, c'est une vanité" Raymond...

tous les sites
Jour Première

Jour Première

Séquences 0 / 12

Jour Première

"L'orthographe est plus qu'une mauvaise habitude, c'est une vanité" Raymond Queneau

  • 2 h

A 9h25, deux professeurs, Jérôme Piron et Arnaud Hoedt, nous parle de "Convivialité". Un spectacle où les deux hommes se retrouvent sur scène pour défendre tous les martyrisés de la langue française. Un spectacle à découvrir au théâtre Le Public jusqu'au 2 juin.

08H00 - Le grand journal de huit heures : Thomas De Brouckère
08H17 - La séquence cinéma : Hugues Dayez
08H23 - La revue de presse : Maïté Warland
08H34 - L'invité de Jour Première : Dans le cadre de l'opération conjointe « Noir, jaune, blues, et après ? », deux journalistes du Soir et de la RTBF se sont rendus à Ixelles, dans le quartier de la place Flagey, pour y prendre le pouls de la population de ce coin de Bruxelles très hétérogène. Joël Matriche (Le Soir) et Fabrice Gérard (RTBF) ont pu y rencontrer toutes les populations qui se croisent dans ce quartier sans vraiment s'y côtoyer.
08H47 - L'actu inter : Pierre Marlet revient sur le mariage ce samedi du prince Harry avec Mehgan Markle.
08H52 - L'actu du web : Hélène Maquet
09H13 - Le journal culture - médias : Xavier Vanbuggenhout
09H20 - Avant-Première : Mathilde Fassin nous présente son documentaire « Hollywood et la politique » à découvrir ce vendredi 18 mai à 23h15 sur La Une. A quelques heures de la fin du Festival de Cannes, La Une vous emmène à Hollywood avec ce documentaire sur les liens qui, depuis des décennies, relient les acteurs du cinéma américain et la politique. Au cours de l'histoire, de nombreuses figures de légende du cinéma américain ont en effet utilisé leur notoriété pour influencer le pouvoir et les électeurs. C'est le thème de ce documentaire intitulé « Hollywood et la politique » réalisé par Mathilde Fassin.
09H25 - La tête d'affiche : Jérôme Piron et Arnaud Hoedt nous présentent « Convivialité ». « Pour ne pas trop dévoiler, car le mystère fait partie du plaisir de la découverte, mais qu'il faut quand même bien qu'on vous en dise un mot, débutons par un rébus : mon premier est comme le silence, mon second est le contraire de tard, mon troisième est un graffiti et mon tout est affaire d'écriture... ».

Détail

Jour Première

Jour Première - Les séquences

Liens promotionnels