Jour Première - L'Expo 58 et son "village nègre" - 17/04/2018

tous les sites
Jour Première

Jour Première

Séquences 0 / 12

Jour Première

L'Expo 58 et son "village nègre"

  • 1 h 59 min

En 1958, le Congo est encore belge et les organisateurs décident d'installer un « village nègre ». Les Congolais littéralement exposés au public devaient y montrer leurs métiers dit « traditionnels » et ainsi confirmer au spectateur le stéréotype de l'Africain « primitif », renforçant du même coup les populations occidentales dans leur sentiment de supériorité.

08H00 - Le grand journal de huit heures : Anne-Sophie Bruyndonckx

08H17 - La séquence découverte : Nicolas Buytaers

08H23 - La revue de presse : Pierre-Yves Meugens

08H32 - Le point de vue : Fabrice Grosfilley

08H34 - L'invité de Jour Première : Cette année, nous fêtons le 60ème anniversaire de l'Expo 58 à Bruxelles. Ces expositions universelles étaient l'occasion pour les pays participants d'exposer leurs progrès technologiques et industriels. Mais c'est aussi lors de ces expositions que de véritables « zoos humains » ont été mis en place. Et l'Expo 1958 n'a pas fait exception. En effet, en 1958, le Congo est encore belge et les organisateurs de l'expo décident d'y installer un « village nègre ». Les Congolais exposés devaient y montrer leurs métiers dit « traditionnels » et ainsi confirmer au spectateur le stéréotype de l'Africain « primitif », renforçant du même coup les populations occidentales dans leur sentiment de supériorité. On en parle avec Maarten Couttenier, historien et anthropologue au Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren.

08H47 - L'actu inter : Ce mardi 17 avril marque la date anniversaire de la mort d'un des auteurs reconnus comme Prix Nobel de littérature : l'écrivain colombien, Gabriel Garcia Marquez qui nous quittait en 2014. Il est célèbre à travers le globe pour ses romans comme « 100 ans de solitude » ou « L'amour aux temps du choléra ». Dans son village d'origine, Aracataca, sa maison natale a été transformée en musée. Elle accueille des visiteurs toute l'année. Mais ce weekend du 21 avril, le musée organise aussi des activités pour commémorer ce quatrième anniversaire de sa mort. Un reportage de notre correspondante en Colombie Najet Benrabaa. Séquence enregistrée

08H52 - L'actu du web : Hélène Maquet

09H13 - Le journal culture - médias : Xavier Vanbuggenhout

09H20 - Avant-Première : La BD se porte bien. La preuve : le Journal de Spirou vient de fêter ses 80 ans. Mais combien ça coûte une bande dessinée ? Le numérique a-t-il aussi percé dans ce domaine ? L'émission « On n'est pas des pigeons » s'est penché sur la question et Sergio Honoré nous explique ce qu'il en est.

09H25 - La tête d'affiche : Non, l'adultère n'est pas toujours le signe d'un couple qui ne fonctionne plus... C'est en tout cas l'avis de Esther Perel, auteure de « Je t'aime, je te trompe » (Robert Laffont). Qu'est-ce qu'être infidèle, aujourd'hui ? Comment peut-on tromper tout en se disant heureux dans son couple ? Est-il possible d'aimer plusieurs personnes à la fois ? Tromper, est-ce forcément trahir l'autre ? Est-ce qu'une liaison peut paradoxalement aider un couple ? L'infidélité reflète parfois le besoin vital de retrouver une partie de soi qui a été perdue. Et si la trahison est une blessure profonde, la guérison n'en est pas moins possible. Le couple pourra rebondir pour donner naissance à une nouvelle union, avec la même personne.

Détail

Jour Première

Jour Première - Les séquences

Liens promotionnels