L'histoire du sport : Cyclisme - Mondiaux 1996 Lugano sur Auvio

tous les sites
Johan Museeuw, le tacticien, s'offre le maillot arc-en-ciel

RTBF Sport - Sport

Johan Museeuw, le tacticien, s'offre le maillot arc-en-ciel

Cyclisme - Mondiaux 1996 Lugano

  • 3 h 23 min

"J'arrête le vélo". C'est par cette phrase que Johan Museeuw conclut son interview le 6 octobre 1996 après un Paris-Tours qui aura vu s'envoler ses espoirs gagner une nouvelle Coupe du Monde, malgré le calendrier de stakhanoviste que le Belge s'est infligé pour la décrocher. Déçu par les sacrifices inutiles, marqué dans son orgueil, le champion belge est blessé mais laisse ses paroles, lachées à chaud, de côté pour prendre sa revanche, 7 jours plus tard, de manière éclatante aux championnats du Monde de Lugano. Pourtant, le Belge n'est pas favori et le dit lui-même avant le départ de la course: le circuit est très sélectif et trop vallonné pour son profil. Ses adversaires sont multiples. L'armada italienne affiche une composition de rêve avec les Bartoli, Rebellin, tafi, Bugno, Ferrigato et consort. La France, avec Leblanc, Jalabert et Brochard, peut croire elle aussi en une issue favorable. Museeuw joue donc profil bas. Il débute la course modestement, reste tranquillement à l'arrière du peloton.A moins de 100 kilomètres du but, Johan Museeuw se glisse dans une échappée, initiée par Mauro Gianetti. Le groupe est conséquent et les principaux pays sont représentés. Fidèle à sa tactique du jour, le Lion des Flandres se fait oublier, navigue à l'arrière du groupe, économise ses forces, ... pour mieux bondir.

Détail

Liens promotionnels