Jeux Olympiques Tokyo 2020 : JO Tokyo 2020 - Cyclisme sur Auvio

tous les sites
JO Tokyo 2020 : Gérard Bulens, "Je ne suis pas sûr que le plus fort ait gagné…"
Jeux Olympiques Tokyo 2020

Jeux Olympiques

JO Tokyo 2020 : Gérard Bulens, "Je ne suis pas sûr que le plus fort ait gagné…"

JO Tokyo 2020 - Cyclisme

  • 3 min 19 s

Wout van Aert a offert une première médaille à la Belgique lors de ces JO de Tokyo 2020 en s’emparant de l’argent sur la course en ligne de cyclisme sur route. Rodrigo Beenkens et Gérard Bulens sont revenus sur la prestation du vice-champion olympique et de ses quatre équipiers dans notre traditionnel débrief.

"Je ne suis pas sûr que le plus fort ait gagné", avance d’emblée notre consultant avant de nuancer son propos. "C’est une belle victoire quand même parce qu’on est présence d’un coureur de Grands Tours qui est un vrai grimpeur et qui a gagné sur un parcours destiné à de vrais grimpeurs. Carapaz ne va pas du tout dénoter avec un casque doré sur sa tête. Je pense qu’on a un très beau champion olympique", estime Gérard Bulens.

Pour lui, la Belgique aurait pu difficilement faire mieux sur le parcours japonais vu l’évolution tactique de l’épreuve. "Je pense que son équipe a fait un gros travail pour mener Wout le plus près possible de la victoire. Il ne lui aura pas manqué grand-chose. Pour moi, c’était l’homme le plus fort dans la course. Bien que la course se dispute par équipes nationales, les équipes de marque sont très présentes et là il lui a manqué quelque chose dans la finale. Il n’y avait plus de coureurs de la Belgique ni de coureur Jumbo-Visma dans la finale. Au final, il ne pouvait pas espérer davantage."

Gérard Bulens n’a pas non plus grand-chose à reprocher au sélectionneur Sven Vanthourenhout et à la tactique adoptée par l’équipe Belge. "Cela m’a surpris de voir Greg van Avermaet travailler aussi vite. Les autres, Tiesj Benoot, Mauri Vansevenant et Remco Evenepoel ont fait le travail qu’ils devaient faire. Il y a peut-être eu un peu trop d’enthousiasme chez les plus jeunes mais dans l’ensemble, on a vu une équipe belge très présente qui a pris le poids de la course sur les épaules avec la Slovénie. Au final, une médaille d’argent, ce n’est pas si mal que cela."

Cap désormais sur le contre-la-montre prévu mercredi. Une nouvelle opportunité pour van Aert d’aller chercher une belle médaille. "On a trois journées entières pour récupérer. Pour un gars comme Wout, c’est suffisant pour être à son meilleur niveau. Et s’il est à son meilleur niveau, on va le retrouver sur le podium. Je pense que son principal adversaire sera Rohan Dennis et peut-être Stefan Küng. Le programme est peut-être un peu lourd pour Filippo Ganna mais on ne peut pas l’éliminer."

Détail