Inédits - Chroniques congolaises - Première époque (1/5) - 07/12/2018

tous les sites
Inédits

Inédits

Chroniques congolaises - Première époque

  • 50 min

Emission de 1988. 1954, Stanleyville se souvient de la disparition du grand explorateur Stanley. Des chars folkloriques rappellent les étapes marquantes de l'évolution du Congo. Une fois de plus c'est vers les documents conservés par des particuliers que nous nous sommes tournés. Au hasard de ses promenades un montois découvre des rapports originaux et inédits adressés au Roi Léopold II concernant l'Afrique Centrale, des courriers diplomatiques préparant la conférence de Berlin de 1885, le document par lequel nos Assemblées Nationales autorisent le Roi à être le chef de sa Colonie, l'Etat indépendant du Congo, etc. Tout commence par le grand voyage à bord des bateaux, seuls moyens de transport vers la colonie, les tempêtes, les escales... Enfin le débarquement à Boma, la fascination d'un univers étrange auquel rien ne les avait préparés. Rappelons-nous qu'à la fin du 19ème siècle, la vue d'une cheville de dame provoquait l'émoi sur les plages belges. Ici, en Afrique, les gens vivent nus. Les femmes portent de minuscules pagnes. Certains conjurent les tentations en stigmatisant la laideur des "négresses", d'autres se résignent à prendre une "ménagère", d'autres encore épousent une femme blanche comme en Europe. Et tant pis si les 30 degrés donnent chaud sous les habits pesants, les robes, les voilettes, etc. Sans formation particulière, les pionniers se voient attribuer la responsabilité de vastes territoires. 1886. Une Force Publique veillera désormais sur tout ce qui touche à l'ordre intérieur et à la sécurité du pays. Des photos, quelques films réalisés uniquement par des "blancs", guident notre découverte de cette poignée d'hommes qui tentent d'organiser ce vaste territoire. La maladie, la solitude déciment les plus endurcis. Désorientés, certains commettent des abus. Avec une complaisance que seule autorise bien souvent l''ignorance,on évoquera en métropole le "scandale du caoutchouc", "la chicotte", "les mains coupées"... Stanley avait dit : "Sans chemin de fer le Congo ne vaut pas un penny". La Compagnie de Chemin de fer du Congo est créée. Des travaux gigantesques se réalisent au prix de terribles sacrifices. Pendant ce temps certains blancs sont charges de ramener des chefs noirs pittoresques pour les exhiber a l'exposition d'Anvers de 1894. Les Sociétés se multiplient, il faut produire, rentabiliser. Un film inédit nous montre les débuts des exploitations de cuivre de l'Union Minière du Haut Katanga. 1908. L'Etat Indépendant du Congo devient le Congo Belge, on est de plus en plus soucieux de mettre en valeur cet énorme héritage. Des milliers de mètres de pellicule sont impressionnés au Congo pour mieux le faire apprécier. 1914. La guerre éclate aussi en Afrique. La Force Publique est engagée, quelques combats victorieux, le retour à la paix, déjà la végétation engloutit les vestiges des engagements.

Détail

Inédits

Inédits
Inédits
50 min

Inédits

Chroniques congolaises - Première époque

Lecture en cours ...

Extraits

Liens promotionnels