Vidéos d'info : sur Auvio

tous les sites
« Ici Radiodiffusion Nationale Belge » : l’opération Samoyède triomphait de l’occupation il y a 75 ans

RTBF Info - Info

« Ici Radiodiffusion Nationale Belge » : l’opération Samoyède triomphait de l’occupation il y a 75 ans

  • 2 min 24 s

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’Institut National de Radiodiffusion (INR, ancêtre de la RTBF) interrompt ses émissions. Dès le mois de mai 1940, on retire les émetteurs pour éviter que les Allemands ne mettent la main dessus. Après de multiples déménagements, les Belges émettent depuis l’Angleterre grâce aux ondes de la BBC et les programmes sont pris en charge par la Radio Nationale Belge (RNB).

Mais chez nous, une vaste opération de résistance se lance à l’initiative de Paul Lévy, premier reporter de l’INR, et de François Landrain, technicien expert. « En mai 1940, nous avons détruit tous les émetteurs et mis hors d’état de fonctionner, se souvenait encore Paul Lévy dans un reportage de la RTBF 50 ans plus tard. J’ai pris l’initiative de créer le service Samoyède en mai 1940 ». L’opération Samoyède consiste à installer un vaste réseau d’émetteurs clandestins sur l’ensemble du territoire, construits sous l’occupation dans des caves, et faits pour être dissimulés n’importe où. Onze résistants y ont perdu la vie.

L’influence de la radio sur le moral des Belges était indubitable. A peine quelques heures après la libération de Bruxelles, une émission émise depuis la banlieue annonce la victoire. En Wallonie aussi, une première émission libre est diffusée depuis Tamines le 5 septembre 1945. Dans les rues de Namur, l’heure est à la fête.

Ces émetteurs serviront plus tard aux actuelles radios de la RTBF. 75 ans plus tard, des passionnés étaient présents à Houdeng pour rendre hommage à ces précurseurs de la radio belge.

Détail

Extraits

Bonus

Chargement ...
Liens promotionnels