Hep Taxi : Virginie Hocq sur Auvio

tous les sites
Hep Taxi !

La Trois - Culture

Hep Taxi !

Virginie Hocq

  • 28 min

Il n'y a aucun doute, Virginie Hocq est très appréciée par son public. Mais il faut bien dire qu'elle a tout fait pour s'en rapprocher. Par des astuces simples et efficaces, elle parvient à réduire la distance qu'il y a entre la scène et la salle. Mais qui est-elle vraiment ? Quand elle était petite, un peu garçon manqué, elle faisait le clown à la maison et à l'école. Faire rire était important. Son père était un fameux conteur de blagues et très friand de films comiques. Virginie s'empressait, bien entendu, de communiquer cette joyeuse culture à ses copains et copines à la cour de récré. A l'école, elle fait l'expérience du théâtre, ce qui la pousse, dès ses huit ans à s'inscrire à l'Académie de Braine - l'Alleud. En 1996, elle entre au conservatoire et là, plus question de rigoler, elle doit réprimer son sens comique naturel. Au temple de la culture classique, " e rire, ça ne faisait pas sérieux" dit-elle. La jeune comédienne se fait encore quelques armes à la Ligue d'Impro et se jette, dès 1999, dans un premier seule en scène, qu'elle monte avec Victor Sheffer : "Dis oui !", une satire autour du mariage bourgeois. Ce qui frappe tous les professionnels qui la rencontrent, c'est sa gestuelle. Elle est absolument extraordinaire. C'est comme un don inné, chez elle. En 2001, Virginie Hocq rencontre Michel Chaboud. Elle participe à un spectacle du Magic Land Théâtre et accompagne la troupe en tournée en Suisse et au Canada. En 2003, Patrick Ridremont lui écrit son deuxième spectacle, "Qui a dit faible ?". L'année suivante, il lui arrive quelque-chose de curieux. Dans son film "Un fil à la patte", Michel Deville lui propose un rôle... d'homme. Le réalisateur français dira d'elle : " Virginie était la seule personne qui pouvait accepter une chose pareille.... La comédie est pleine de fantaisies et Virginie les a toutes.". Alain Berliner lui propose un rôle dramatique dans "J'aurais voulu être danseur". Mais virginie s'attelle déjà à l'écriture d'un troisième spectacle avec Victor Sheffer. "C'est tout moi !" tournera trois ans en Belgique, en France, en Suisse et au Québec. Dans ce spectacle, où elle plante des dizaines de personnages, elle fait appel une fois de plus à ce don stupéfiant quelle a du mouvement. En passant de la tendresse, au rire et à l'émotion, elle fait la preuve que derrière l'humoriste, se cache une comédienne aguerrie. Epaté, Patrick Sébastien la révèle au public français, ce qui lui assure quelques mois de représentations à Paris. Maintenant qu'elle a toute cette gloire derrière elle, en plus de deux films au cinéma, "Incognito" et "Le séminaire", il faut qu'elle écrive un nouveau spectacle... Encore beaucoup de "gerboulade" en perspective.

Détail