Hep Taxi : François Damiens sur Auvio

tous les sites
Hep Taxi !

Hep Taxi !

François Damiens

  • 29 min

Incognito, Le petit Nicolas, La famille Wolberg, Protéger et servir, L'Arnacoeur, Mademoiselle Mumu, Torpédo, François Damiens n'arrête plus de jouer pour le cinéma. Parfois, on se demande si, pour réussir dans la vie, il faut absolument être un bon élève. En tous les cas, François Damiens, lui, n'a jamais été passionné par ses études de Commerce Extérieur. Plutôt dilettante, il était du genre à photocopier les notes d'un pote la veille des examens. Et lorsqu'il est parti en Australie pour un stage, au lieu d'y assister, il est allé à la découverte du pays et de ses habitants. Finalement, une seule chose l'intéresse: les gens, communiquer avec eux, établir un contact. Rentré au pays, il s'est lancé dans une série de séquences de caméra cachée à diffuser dans les avions. De fil en aiguille, il en a fait pour la télévision et ça a été le succès immédiat. Entre 1999 et 2005, François l'Embrouille s'est mis à piéger des gens à tours de bras. Sous les déguisements, les maquillages et les grimaces les plus improbables, qui l'enlaidissent complètement, apparaît le fameux personnage qui met les pieds dans tous les plats, irrite, répugne, crée le malaise. Et c'est là le coup de génie de François Damiens: le piégeur a l'air nettement plus idiot et antipathique que ceux qui tombent dans ses filets. Il a su se mettre complètement en danger, avec sa baraki attitude, pour faire apparaître la nature profonde des autres, sans méchanceté. Pas facile, mais réussi. Et c'est ainsi que L'Embrouille joue au golf, l'Embrouille à la poste, chez le coiffeur et tant d'autres sont devenus cultes. Tout cela ne pouvait pas passer inaperçu très longtemps, et c'est naturellement que le cinéma est venu vers lui. Après un premier rôle dans Dikkenek, aux côtés de Jérémie Rénier en 2006, il enchaîne très vite sur une apparition dans « OSS 117 » avec Jean Dujardin, sur « Taxi4 » et sur « Cowboy », le film de Benoît Mariage. Ses rôles deviennent de plus en plus importants et sa carrière au cinéma prend encore un coup d'accélérateur avec « La famille Wolberg », « Rien à déclarer », « L'arnacoeur », « Une pure affaire » ou « La délicatesse ». L'année qui vient, François Damiens nous réserve encore quelques surprises cinématographiques, avec tout d'abord le quatrième film de Frédéric Fonteyne, « Tango libre » déjà Grand Prix du Festival du Film de Varsovie et Prix du Jury Orizzonti à la Mostra de Venise. Ce qui importe toujours pour François Damiens, c'est de rester un artisan, de rester en contact avec le public, de ne pas se laisser aspirer par les grosses productions. En fin de compte, le « star system », ce n'est vraiment pas pour lui, mais malgré tout, il trace son chemin.

Détail

Hep Taxi

Hep taxi !
Hep taxi !

Prochain direct

à 19h53 sur La Trois

Hep taxi !

Angèle

Extraits

Bonus

Liens promotionnels