Hep taxi ! - Annie Ernaux (7/20) - 16/04/2017

Retour en arrière × Vider le champs
Hep taxi !

Hep taxi !

Annie Ernaux

  • 28 minutes

Née en septembre 1940, Annie Ernaux de son nom de jeune fille Annie Duchesne a grandi à Yvetot en Normandie entre le café-épicerie de ses parents et le pensionnat de l'institution religieuse Saint-Michel fréquentée par la bourgeoisie du cru. Un choc pour cette fille d'origine modeste. Aussi toute son oeuvre qu'elle qualifie d'auto-socio-biographique sera marquée par la différence des classes sociales, le sexe et un féminisme certain.

Au cours d'un double cursus universitaire en philosophie et lettres, elle découvre Le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir qui change sa vie, se politise et formule le désir d'être écrivaine. Diplômée, elle se marie s'installe à Annecy où elle exercera le métier d'enseignante durant dix ans. En1974, elle écrit son premier livre Les Armoires vides qui revient sur ses origines et son avortement clandestin. Son second, Ce qu'ils disent ou rien (1977) traite des relations sexuelles avant son mariage et La Femme gelée (1981) dissèque celui-ci amorçant son divorce.

En 1984, La Place écrit en hommage à son père est récompensé par le Prix Renaudot qui la consacre. A partir de ce texte, l'auteure décide de se livrer exclusivement à l'autobiographie. Le suivant, La Femme (1988) sera dédié à sa mère alors décédée tandis que Je ne suis pas sortie de ma nuit (1996) abordera la maladie d'Alzheimer de celle-ci.

De la tentative de meurtre familiale décrite dans La Honte à son histoire d'amour ravageuse évoquée dans Passion simple, de son cancer du sein dévoilé dans L'Usage de la photo à la jalousie racontée de L'Occupation dont les réalisateur Pierre Trividic et Patrick Mario Renard ont tiré un film en 2002 intitulé L'autre, Annie Ernaux archive sa vie avec un souci de véracité absolue pour sauver le temps qui passe, afin que le vécu ne soit pas vain. Cette grande admiratrice de Bourdieu a également publié Les années, une chronique personnelle mais aussi sociale et politique du XXème siècle s'étendant des années 40 à 2008.

L'année passée sortait Mémoire de fille relatant sa première expérience sexuelle d'une violence inouïe et l'humiliation qui s'en est suivie. Ce projet longtemps refoulé est fondateur de son entrée en écriture. Voilà à présent soixante ans qu'Annie Ernaux explore sa mémoire charnelle dans le but de partager une histoire à la fois singulière et plurielle.

Détail

Vous aimeriez aussi

Hep Taxi

Extraits

Bonus

Liens promotionnels