Hep taxi ! - Pierre Richard (3/20) - 04/04/2017

Retour en arrière × Vider le champs
Hep taxi !

Hep taxi !

Pierre Richard

  • 30 minutes

Fils d'une mère italienne et d'un père industriel séparés avant sa naissance en août 1934, Pierre Richard, de son vrai nom Pierre-Richard Defays, a grandi à Valenciennes dans le château de son grand-père, le patron de l'usine sidérurgique Escaut-et-Meuse. A 16 ans, il découvre sa vocation d'acteur en voyant Danny Kaye au cinéma dans Un fou s'en va-t-en guerre et suit à 19 ans des cours d'art dramatique à Paris. Puisque sa famille l'enjoint à apprendre un vrai métier, il va cumuler des études de kiné avec le monde du spectacle.

Ainsi parallèlement, Pierre Richard débute en 1958 dans la série TV La Belle Equipe, interprète des sketches avec Victor Lanoux dans des cabarets parisiens et se produit au théâtre. Yves Robert lui offre un petit rôle dans Alexandre le bienheureux en 1968 et l'encourage à réaliser ses propres films. Ce sera chose faite à sept reprises d'abord avec Le Distrait en 1970 puis Les Malheurs d'Alfred en 1972.

Cette année-là, le comédien hyperlaxe est Le grand blond à la chaussure noire, ce gaffeur embarqué malgré lui dans des péripéties dépassant son entendement. Toute l'ampleur du génie burlesque de Pierre Richard explose. Au cours des années 70 et 80, il est à l'affiche de nombreuses comédies populaires cartonnant au box-office telles La Moutarde me monte au nez de Claude Zidi, Le Coup de parapluie de Gérard Oury mais aussi Le Jouet de Francis Veber et La Chèvre, Les Compères et Les Fugitifs du même réalisateur où il joue en tandem avec Gérard Depardieu.

Après son troisième film Je ne sais rien, je dirai tout où il raille les ventes d'armes tandis que ses deux précédentes comédies blâmaient la pub et la télévision, la carrière de cinéaste de Pierre Richard décline. Est-ce parce qu'il a cessé d'allier humour et critique de la société ? Toujours est-il qu'il réalise à Cuba en 1987, Parlez-moi du Che, un documentaire sur Che Guevara qu'il produit. Il s'avère être producteur de documentaires et longs métrages d'autres cinéastes comme Alain Renais, Alain Cavalier ou encore Fabien Onteniente.

A partir de 1997, l'acteur diversifie son jeu et passe aux drames avec Les Mille et Une recettes du cuisinier amoureux de Nana Djordjadze, En attendant le déluge de Damien Odoul ou Les Ames de papier de Vincent Lannoo. L'homme fut gratifié d'un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière cinématographique en 2006. Au théâtre, il interprète son premier one-man show autobiographique Détournement de mémoire en 2003. Son second, Pierre Richard III, a tourné de 2012 à 2015 malgré son âge avancé.

Pierre Richard revient à présent sur les planches avec Petit éloge de la nuit mis en scène par Gérald Garutti d'après les textes d'Ingrid Astier. Au cinéma, il est notamment du nouveau film d'Abel et Gordon Paris pieds nus. C'est à se demander où Pierre Richard trouve le temps de cultiver son vin sous l'étiquette Château Bel Evêque dont 80.000 bouteilles s'exportent à travers l'Europe !

Détail

Prochain direct

à 22h54 sur La Deux

Hep taxi !

Guillermo GUIZ

Vous aimeriez aussi

Hep Taxi

Extraits

Bonus

Liens promotionnels