Hep taxi ! - Tahar Rahim (5/20) - 13/03/2017

Retour en arrière × Vider le champs
Hep taxi !

Hep taxi !

Tahar Rahim

  • 30 minutes

Cadet d'une famille algérienne de neuf enfants, Tahar Rahim est élevé par sa mère à Belfort. Adolescent, il tue l'ennui dans les salles de cinéma qui suscitent son désir de devenir acteur. En 2002, il entame à l'âge de 21 ans des études cinématographiques à Montpellier durant lesquelles il joue dans le docu-fiction de Cyril Mennegun, Tahar l'étudiant (2005) qui s'inspire de sa vie. Ensuite, il monte sur Paris pour suivre des cours de comédie au Laboratoire de l'acteur.

S'il fait une brève apparition dans A l'intérieur d'Alexandre Bustillo et Julien Maury, c'est la série télévisée La Commune qui va indirectement sceller son destin en 2007. Jacques Audiard venu sur le tournage remarque Tahar qui sera Malik, le jeune taulard d'Un Prophète, rôle pour lequel il remporte deux Césars, celui du meilleur espoir et du meilleur acteur en 2010. Un doublé sans précédent dans l'histoire du 7ème art. Sa prestation lui vaut aussi le Prix Patrick Dewaere, le Prix Lumière, le Prix du meilleur acteur européen 2009 et le Globe de cristal du meilleur acteur 2010. Rien de moins !

Cette consécration lui met une telle pression que l'acteur refusera tout projet jusqu'en 2011, l'année de son envol international. Il tourne dans la foulée L'aigle de la neuvième légion de Kevin Mc Donald aux côtés de Jamie Bell et Donald Sutherland, Or noir de Jean-Jacques Annaud avec Antonio Banderas ou encore Love and Bruises du chinois Lou Ye. En 2013, le cinéaste iranien Asghar Farhadi fait appel à son talent pour Le Passé. Deux ans plus tard, c'est le réalisateur allemand d'origine turc Fati Akin qui le dirige dans The Cut, sa meilleure expérience de tournage avec celui d'Audiard.

Ce fan de Marlon Brando et de Niro a un besoin vital de nouveauté. Dès lors rien d'étonnant à ce qu'il passe d'un drame comme A perdre la raison de Joachim Lafosse à Samba, sa première comédie signée Eric Toledano et Olivier Nakache. Pour préparer ses rôles, ce passionné s'implique à 100%. Ainsi pour Réparer les vivants de Katell Quillévéré, il fait un séjour à l'hôpital Neker à Paris. Pour la série Panthers diffusée sur Canal + et réalisée par Johan Renck, l'auteur de plusieurs épisodes des séries Breaking Bad et The Walking Dead, Rahim a effectué un stage auprès du GIGN.

Cette année, le mari de Leïla Bekhti donne la réplique à Joaquin Phoenix dans Mary Magdalene de Garth Davis, un biotique de la vie de Marie-Madelaine où il incarne Judas. Il côtoie également Antony Hopkins et Harrison Ford dans Official secrets, un thriller de Justin Chadwick à paraître en août prochain et endossera l'un des rôles principaux dans la série américaine The Looming Tower diffusée aux Etats-Unis sur la plateforme VOD Hulu dont les dix épisodes traiteront des attentats du 11 septembre et de ses conséquences.

Si Tahar Rahim s'était donné dix ans pour percer au cinéma, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a amplement et rapidement dépassé ses espérances. En sortant constamment de sa zone de confort, l'acteur se construit une carrière mondiale hors pair et n'a pas fini de nous surprendre. Il est actuellement à l'affiche du dernier opus de Kiyoshi Kurosawa Le secret de la chambre noire.

Détail

Prochain direct

à 0h14 sur La Deux

Hep taxi ! 2017 (Boucle de nuit)

Ozark HENRY

Vous aimeriez aussi

Hep Taxi

Extraits

Bonus

Liens promotionnels