Hep taxi ! - Luc et Jean-Pierre Dardenne (14/20) - 02/10/2016

Retour en arrière × Vider le champs
Hep taxi !

Hep taxi !

Luc et Jean-Pierre Dardenne

  • 30 minutes

Figures emblématiques du cinéma belge aux quatre coins du globe, les frères Dardenne comptent parmi les huit réalisateurs doublement palmés dans l'histoire du 7ème art. A l'occasion de la sortie de leur nouveau film « La Fille inconnue », ce tandem se prêtant rarement à l'exercice de l'interview, nous font le plaisir d'une balade en taxi. Ils reviennent sur leur parcours avec humour et détachement et nous livrent plus qu'une passionnante leçon de cinéma, une leçon de vie !

Nés respectivement en 1951 et 1954, Jean-Pierre et Luc Dardenne ont grandi à Engis près de Seraing, la ville décor de tous leurs films. Le père de ces fans du Standard de Liège est un homme engagé, il a fondé une association venant en aide aux démunis, migrants et femmes battues. Nourris de ces valeurs, rien d'étonnant que les frères se soient tournés vers « un cinéma social ».

Après des études artistiques pour Jean-Pierre et philosophiques pour Luc, les frères deviennent assistants du metteur en scène de Théâtre Armand Gatti, qui les initie à la vidéo. Riches de cette collaboration, les frères réalisent dès 1978 des documentaires sur les luttes ouvrières avant de passer à la fiction en 1987 avec « Falsch », adaptation d'une pièce de théâtre qui a pour thème la déportation des juifs.

Leur second film, « Je pense à vous » (1991) est une expérience difficile boudée par la critique et le public. Cette expérience amènera nos deux réalisateurs à définir leur langage cinématographique personnel.

Leur « style » unique s'incarnera à l'écran en 1996 dans « La Promesse » présenté et primé à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Première salve d'un illustre parcours cannois comptant deux Palmes d'or pour « Rosetta » (1999) qui permit à Emilie Dequenne de décrocher le Prix d'interprétation féminine et pour « L'Enfant » (2005). Le Prix d'interprétation masculine revient à Olivier Gourmet en 2002 pour « Le Fils ». Le Prix du scénario pour « Le Silence de Lorna » (2008) et le Grand Prix du Jury attribué au « Gamin au vélo » en 2011. Ajoutons également le Prix du jury oecuménique du Festival de Cannes décerné en 2014 pour l'ensemble de leur oeuvre.

En Belgique, ils ne sont pas en reste : Magritte 2015 du meilleur réalisateur et du meilleur film pour « Deux jours, une nuit » (2013), mais aussi Magritte du meilleur acteur pour Fabrizio Rongione, comédien de la première heure des Dardenne.

Ces formidables directeurs d'acteurs sont également des découvreurs de talents ! Jérémie Renier, Emilie Dequenne, Déborah François... sont devenus des acteurs incontournables du cinéma francophone.

Egalement fondateurs des maisons de production « Dérives » et « Les Films du Fleuve », Jean-Pierre et Luc ont érigé une oeuvre sans concession, centrée uniquement sur l'humain en prise avec la société. Leur dernier oeuvre en date, « La Fille inconnue » avec Adèle Haenel est à découvrir dans les salles dès le 05 octobre.

Détail

Prochain direct

à 22h43 sur La Deux

Hep Taxi ! Les Brèves

Bon sang ne saurait mentir

Vous aimeriez aussi

Hep Taxi

Extraits

Bonus

Liens promotionnels