Foot Féminin - vews - 17/05/2019

tous les sites
Foot Féminin

Foot Féminin

vews

  • 1 min 55 s

"Tant qu'on ne vient pas voir nos matches, on ne peut pas savoir que l'on joue aussi bien, voire mieux que les hommes"

Le moment est historique... Plus de 60.000 supporters massés dans le stade Metropolitano de Madrid... pour assister à la confrontation entre l'Athlético Madrid et Barcelone. C'est un record mondial pour un match féminin entre deux clubs. C'était en mars dernier.... Un souvenir intense pour les joueuses...

Angela Sosa, milieu de terrain de l'Atletico de Madrid :
"Ce sont des sentiments uniques, des sentiments que seule la personne qui est sur le terrain peut ressentir". "Le fait que les gens aillent voir du football féminin, c'est nous, les équipes et toutes les joueuses, qui avons gagné cela par nous-mêmes. Parce qu'il y a toujours eu cette image qui fait que l'on n'est pas habitués à voir des filles jouer au foot".

Une image qui semble s'estomper. Notamment depuis la création en 2015 de l'ACFF, l'Association des Clubs de Football Féminin et de son championnat, la Liga Iberdrola. Elle regroupe la plupart des équipes phares du pays. Mais l'engouement autour de ce championnat suscite désormais des convoitises. Et notamment celles de la Fédération de football espagnole qui projette de créer une nouvelle première division féminine et d'en contrôler la manne financière des droits télé. Une idée qui ne ravit pas les responsables de l'actuel championnat féminin.

Pedro Malabia, directeur du football féminin à La Liga Iberdrola :
"Nous ne comprenons pas comment on peut détruire un produit qui s'installe, une marque qui commence à avoir une reconnaissance sur le marché comme la Liga Iberdrola. Je crois que c'est un risque évident pour le football féminin en Espagne. Nous, les clubs, avons analysé le projet et nous ne sommes pas d'accord".

Ce projet de nouvelle ligue prévu pour la saison prochaine est donc loin de faire l'unanimité. Pour les joueuses, c'est l'incertitude... même si elles peuvent compter sur le soutien du sélectionneur de l'équipe nationale féminine.

Jorge Vilda, sélectionneur de l'équipe nationale féminine :
"Je crois qu'au final, tout le monde va tomber d'accord, au nom du football féminin, afin de pousser les joueuses, les aider à devenir meilleures et à avoir un meilleur championnat".

A l'exception du Real Madrid, tous les grands clubs espagnols ont désormais leur équipe féminine.

Détail

Vews

Vews 22h30
Vews 22h30

Prochain direct

à 22h30

Vews 22h30

Extraits

Bonus

Liens promotionnels