Plus de tennis : US Open 2005 sur Auvio

tous les sites
Finale 2005 : Kim Clijsters - Mary Pierce

Finale 2005 : Kim Clijsters - Mary Pierce

US Open 2005

  • 1 min 38 s

Après quatre finales de Grand Chelem perdues, Kim Clijsters s'impose enfin dans un des 4 plus gros tournois de l'année en disposant de Mary Pierce lors de l'US Open, le 10 septembre 2005. De match, il n'y en a presque pas eu. 65 petites minutes de jeu et un score sec (6-3, 6-1) qui prouve que le manque de suspense a été visible dès les premières balles. Kim Clijsters était bien la plus forte, la plus précise. Elle s'est appuyée sur un service de feu, avec près de 80% de points sur son premier service, son légendaire jeu de défense et surtout elle a fait douter Mary Pierce en variant énormément ses coups. "On peut dire qu'elle m'a fait mal jouer" avouera la Française après le match. "Je m'attendais à des balles plus lourdes." Pierce a effectivement déjoué. Les chiffres sont implacables: 28 fautes directes et 3 petits jeux remportés sur son engagement. Loin, très loin de son niveau de jeu affiché durant le tournoi, où elle aura - excusez du peu - sorti Justine Henin huitième de finale (6-3, 6-4), Amélie Mauresmo (6-4, 6-1) en quart de finale et Elena Dementieva (3-6, 6-2, 6-2) en demi-finale. "Dès qu'elle est revenue à 30 partout dans le premier jeu, j'ai su que ce serait très difficile" ajoutera la gagnante de Roland Garros 2000. "Je venais de frapper deux très bons coups et la balle était malgré tout revenue ! Cela faisait un an et demi que je ne l'avais plus affrontée. J'avoue que je m'attendais à quelque chose d'autre." Le soulagement est énorme chez Kim Clijsters: "Je ne sais plus ce que j'ai éprouvé au moment de la balle de match, ni ce que j'ai fait sur le terrain" concèdera la Belge. "J'éprouve un sentiment fort comparable à celui qui avait accompagné ma première victoire au Masters. Cette victoire-ci est peut-être un peu plus importante parce qu'elle intervient après ma blessure." Elle a toujours cru en ses capacités et n'a jamais douté, malgré ses 4 finales perdues. Cette délivrance est la juste récompense d'un travail acharné: "Je crois que chaque chose arrive en son temps alors, peut-être que mon heure n'était pas arrivée. Après mes finales perdues, j'étais bien sûr frustrée mais elles ont continué à me motiver. Je me suis prouvé que je peux y arriver mais cette victoire est avant tout la récompense de tout le travail que j'ai dû abattre pour revenir." Avec cette victoire, Kim Clijsters décroche à l'époque un record... et un joli pactole. Elle est récompensée par 2,2 millions de dollars, soit la plus grosse somme jamais gagnée par une athlète tous sports confondus. Elle permet surtout à la Belgique d'avoir une deuxième gagnante en Grand Chelem.

Détail

Plus de tennis

Extraits

Bonus

Liens promotionnels