Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Etudiants et logement ! Détails en compagnie d'Eloise Chopin d'Infor Jeunes

Vivacité - Lifestyle

Etudiants et logement ! Détails en compagnie d'Eloise Chopin d'Infor Jeunes

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 3 min 34 s

Nous entendons que de plus en plus de jeunes, qu’ils soient étudiants ou jeunes travailleurs se tournent vers des colocations. D’ailleurs depuis la crise sanitaire, les logements partagés sont de plus en plus convoités.   Mais qu'est ce que ce principe de colocation ? Eloise Chopin d'Infor Jeunes 

"La colocation est un choix idéal pour un jeune qui aimerait vivre avec d’autres personnes qu’il connait déjà ou non et qui aimerait partager ses frais comme le loyer, les factures liées au logement, etc. La particularité de la colocation vient du fait que toutes les personnes qui vont vivre dans le logement vont devoir signer le même contrat de bail ainsi qu’un pacte de colocation. Ce pacte est obligatoire car il définit les droits et obligations de  chacun. "  
Par contre les habitants d’un même kot ne vont pas signer le même contrat de bail "Il faut savoir qu’un kot est le plus souvent une chambre privée avec des parties communes comme la salle de bain ou encore la cuisine par exemple. Le jeune vivra donc comme dans une colocation avec d’autres jeunes mais il aura son propre bail. Certains kots regroupent même des jeunes qui veulent réaliser ensemble un même projet c’est ce qu’on appelle des kots à projet. Le plus souvent, les kots sont occupés par des étudiants et donc soumis à un bail étudiant".

Les kots à projet regroupent  un groupe d’étudiants qui vont ensemble réaliser un projet commun. Les projets sont divers et peuvent être axés sur l’environnement, la culture, le sport, etc. Lorsqu’un jeune choisit ce type de logement, il doit être conscient qu’il devra consacrer du temps au projet de son kot. Les avantages restent évidemment la richesse du projet, du partage avec les autres locataires mais aussi un loyer peu élevé.
Et si un jeune préfère ne pas vivre en groupe mais ne désire pas être dans un logement tout seul, quel logement pourrait être adapté pour lui ?  "Il existe des cohabitations intergénérationnelles. Le but est de vivre avec des personnes d’une autre génération que la sienne. C’est par exemple ce qui est proposé par l’ASBL 1toit2âge. Ils mettent en relations des personnes âgées qui louent une chambre à un étudiant ou à un jeune travailleur. En échange de petits services pour la personne par exemple faire les courses, manger avec la personne le soir, etc le jeune pourra bénéficier d’un loyer moins cher et être plus au calme que dans des logements étudiants ou dans une colocation. Il existe aussi des personnes qui louent une chambre dans leur maison. Pour ces deux formules, le jeune aura sa chambre et partagera avec la famille ou la personne âgée les autres pièces de la maison".

 Si un jeune préfère vivre seul, il   peut par exemple choisir un studio. Sa particularité est qu’il est souvent composé d’une grande pièce pour la chambre et la cuisine ainsi qu’une autre petite pièce pour la salle de bain. Ça sera souvent plus cher que vivre en kot mais c’est plus calme vu que le jeune sera seul à y vivre.

Un jeune doit être conscient que ne plus vivre chez ses parents représentent un certain coût. Il doit donc penser au budget que cela représente en prenant en compte le loyer mais également les éventuelles charges supplémentaires qui pourraient être demandées. Il devra également choisir son logement suivant sa localisation (près de son école ou son travail) et aussi réfléchir à ses besoins (besoin d’un endroit calme, vivre seul ou non, etc).

Détail