Classic 21 : sur Auvio

tous les sites
Etats Généreux de la Musique : forum IV - Diffuser.

Classic21

Etats Généreux de la Musique : forum IV - Diffuser.

  • 29 min

Dans le débat DIFFUSER (Fume, c'est du belge), la place des musiciens de la FWB dans les médias belges francophones est au cœur des enjeux.

Avec Eric Russon (ARTE-Belgique), Jacques De Pierpont (journaliste rock), Jean-Claude Vantroyen (Le Soir), Etienne Bours (ex - Médiathèque et ex-RTBF), Isabelle Rigaux, administratrice SABAM, Pirli Zurstrassen (jazz / Facir), Daniel Hélin (chanson)

Le constat sur les médias du service public est alarmant.
La RTBF ne reflète pas la qualité et la diversité des productions de la FWB.
La RTBF et la grande presse (Le Soir, La Libre) écartent les 'découvreurs de talents' et est asservie à une consensualité, privilégiant les stars internationales, The Voice et les gros festivals (ces derniers souvent selon les affinités politiques).

Les journaux subissent une perte de lecteurs et s'obligent à une ligne un peu plus « people » qui ferait davantage vendre. Le public dénonce les rédactions, un manque de courage des journalistes, et se demande où est passée la presse alternative belge.
Certains se demandent si ce n'est pas justement cette ligne démagogique qui participerait à la perte de lectorat en presse écrite.

La philosophie qui guide aujourd'hui le service public est la concurrence.
L'influence de la publicité sur les programmes radios (de service public) est grande en termes de format et de contenu : on exige du « radio-friendly », et ça doit être « lisse »... Les programmateurs musicaux sont sous pression, et n'ont plus de liberté.
Les radios ont une couleur musicale très définie, au détriment de la diversité.

Le système des quotas d'artistes de la FWB demeure trop faible comparé à l'étranger, et son application actuelle est également trop facilement contournable... Il s'agirait d'augmenter les quotas et de créer des sous-quotas assortis de conditions, afin de garantir leurs effets positifs.

A l'instar des agriculteurs, les artistes ne devraient-ils pas quitter la logique industrielle pour raisonner en mode artisanal, local, prenant en main leur destin eux-mêmes ?
C'est l'un des axes de travail du FACIR.

Pendant ce temps, les flamands écoutent nombreux l'émission « les Compagnons de la Chanson » tous les samedis sur Klara !...

Détail

Liens promotionnels