Entrez sans frapper : Erik Orsenna sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 2

La Première - Culture

Entrez sans frapper

Erik Orsenna

  • 1 h 29 min

Il publie un nouveau portrait d'homme célèbre, "La passion de la fraternité", dans lequel il se penche sur Beethoven, génie fraternel de la musique classique...

Dès 11h30, retrouvez la « Bagarre dans la Discothèque » avec Bernard Dobbeleer et Sophie Léonard.

Et dès midi :

La chronique de Josef Schovanec : les jeux de hasard.

Erik Orsenna de l'Académie française pour son livre "La passion de la fraternité : Beethoven" (Stock/Fayard).

« Joie, tous les humains deviennent frères lorsque se déploie ton aile douce. »

Quatre ans avant 1789, quatre ans avant la prise de la Bastille et la Déclaration des Droits de l'Homme, Schiller écrit ce poème qui ne cessera d'accompagner Beethoven.
Un Beethoven toute sa vie passionné de fraternité alors que tout se ligue contre lui, sa famille, sa santé, ses amours, ses finances, la noblesse.
À tous les coups qui le frappent, il répond par un chef d'œuvre. Jusqu'à ce bout du chemin, le 26 mars 1827, en plein cœur d'un orage. Il meurt en nous laissant, en nous léguant cette joie, les derniers accents de sa neuvième symphonie devenu le chant de l'Europe enfin réconciliée.
Ce livre est le récit de cette passion, le portrait d'un génie fraternel.

"Machins, Machines" d'Hélène Maquet : NewNew, le nouveau réseau social qui monétise nos relations.

Détail