Entrez sans frapper : Spéciale « La Haine » de Mathieu Kassovitz et Laure Adler sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 2

La Première - Culture

Entrez sans frapper

Spéciale « La Haine » de Mathieu Kassovitz et Laure Adler

  • 1 h 29 min

Il sera question du film « La Haine » de Mathieu Kassovitz, sorti il y a un peu plus de 25 ans ainsi que d'une étude sur la représentation du corps de la femme dans l'histoire de l'art depuis la préhistoire avec Laure Adler.

Nouvelle diffusion de la chronique « J'entends des voix » de Laurence Bibot : la voix des psys.

Nouvelle diffusion de l'émission spéciale consacrée au film « La Haine » de Mathieu Kassovitz.
Abdel Ichah, seize ans est entre la vie et la mort, passé à tabac par un inspecteur de police lors d'un interrogatoire. Une émeute oppose les jeunes d'une cité HLM aux forces de l'ordre. Pour trois d'entre eux, ces heures vont marquer un tournant dans leur vie...
On en parle avec Dick Tomasovic, chargé de cours en histoire et esthétique du cinéma et des arts du spectacle à l'ULg.

Nouvelle diffusion de « Machins, Machines » d'Hélène Maquet : l'énigme de l'affaire « Mostly Harmless ».

Nouvelle diffusion de l'interview de Laure Adler pour son livre « Le Corps des femmes : Ce que les artistes ont voulu faire de nous » (Ed. Albin Michel).
Depuis la préhistoire, avec l'apparition des venus hottentotes, la femme a été le centre et le support de tous les fantasmes. Déesse ou putain, vierge ou sorcière, virago ou odalisque, elle a été mise en scène, allumée, surexposée : son corps, toutes les parties de son corps, et son visage, à travers un regard essentiellement masculin. La première partie de cet ouvrage ¿ La femme regardée ¿ va jusqu'au moment où Courbet et Manet vont révolutionner le regard, la seconde ¿ Les femmes qui nous regardent ¿ jusqu'aux années 60 et la troisième ¿ Ces femmes qui se regardent ¿ débute avec les années 1970, quand s'est opérée une révolution majeure pour les femmes artistes qui désormais se représentent elles-mêmes. C'est donc aussi à une histoire de l'évolution du statut de la femme que ce livre convie, comme un voyage au Pays de l'émancipation sexuelle et politique, de Camille Claudel à Louise Bourgeois, et de Frida Kahlo à Cindy Sherman.

Feuilleton « Les méchants de la fiction » : suite de notre feuilleton sur les grands méchants de la fiction. Gorian Delpâture et Julien Demeuse nous en ont déjà présentés 5, tirés de la littérature ou du cinéma. Celui-ci vient de la BD américaine. Aujourd'hui, on parle du Joker dans Entrez Sans Frapper.

Détail