Entrez sans frapper : Pascal Picq sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 2

La Première - Culture

Entrez sans frapper

Pascal Picq

  • 1 h 29 min

Le paléoanthropologue français est notre invité pour ses livres : "S'adapter ou périr. Covid-19 : faire front" et "Chez les chimpanzés il n'y a pas besoin d'arbitre".

Retrouvez la « Bagarre dans la Discothèque » dès 11h30, avec Jacques De Pierpont et Éric Russon.

Et dès midi :

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : les invisibles.

Le paléoanthropologue français Pascal Picq pour ses livres : "S'adapter ou périr. Covid-19 : faire front, dialogue avec Denis Lafay" (Éditions de L'Aube) et "Chez les chimpanzés il n'y a pas besoin d'arbitre" (Cherche Midi).

"S'adapter ou périr. Covid-19 : faire front" : «?Les enseignements de la pandémie de Covid-19 au révélateur de sa science anthropologique, mais aussi de ses convictions et de ses engagements d'Homme?: voilà les trésors que partage Pascal Picq dans ce dense dialogue, qui met comme jamais en lumière les attributs de ¿l'évolution¿?: plus que jamais, en effet, à l'épreuve de l'événement sanitaire, économique, social, (géo)politique, entrepreneurial, qui frappe la planète, n'est-il pas capital de se placer en situation, en condition, en volonté de s'adapter ? Jamais autant qu'aujourd'hui n'a été espérée une ¿société évolutionnaire¿, jamais autant qu'aujourd'hui n'est apparue aussi cardinale la conscience que chaque décision, chaque acte accompli maintenant détermine le ¿jeu des possibles¿ des générations futures. Oui, il s'agit bien de s'adapter. Ou de prendre le risque de disparaître.?»
Denis Lafay

"Chez les chimpanzés il n'y a pas besoin d'arbitre" : « Les sportifs s'en remettent à l'arbitre pour rendre une décision sur la base d'une délégation d'autorité et de compétence. Cette question occupe la philosophie depuis des siècles. Si l'homme, par nature, est bon, alors pas besoin d'arbitre (Rousseau). Si l'homme est un loup pour l'homme dans la nature, alors la vie en société ne devient possible que parce que les hommes acceptent l'arbitre et le juge (Hobbes). Or ni Rousseau ni Hobbes ne connaissaient les mœurs des animaux.
Quand les confrontations sont dues à la compétition sexuelle - le plus souvent entre les mâles -, elles suivent une série convenue d'actions : parades, menaces, vocalises, mouvements et, si cela ne suffit pas, il y aura combat ritualisé. À tout moment, un des deux protagonistes peut se retirer en exécutant un comportement de soumission. Les codes sont clairs, et il n'y a pas besoin d'arbitre. »

La chanson de Pompon : "The Needle and the Damage Done" de Neil Young (album "Harvest", 1972).

Détail