Entrez sans frapper : Musiques du Monde arabe : Une anthologie en 100 artistes sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

La Première - Culture

Entrez sans frapper

Musiques du Monde arabe : Une anthologie en 100 artistes

  • 57 min

À travers cent enregistrements, entre traditions et réinterprétations pop, se dessine une riche cartographie musicale, propice à une déambulation sonore inédite.

Xavier Istasse pour son livre de photos "Ailleurs" (Les éditions namuroises).
« J'ai pris des centaines de photos dans ma vie, au gré de mes envies, au fil de mes voyages, de mes rencontres. J'ai capturé des instants, des lumières, des rires d'enfants... Aujourd'hui je les libère dans un livre. Mon premier livre de photographies. En tant que photographe, je ressens aujourd'hui le besoin de partager mon regard. Imprimer mes images, ne pas les abandonner sur un disque dur, les toucher et voyager à nouveau avec elles, c'est une forme d'aboutissement. Une manière de donner naissance à une partie de soi que l'on offre aux autres. Pour moi, consigner mes émotions de photographe et mon regard dans un livre c'est aussi et surtout ... fabriquer un objet. Un objet qui a du sens, qui rassemble, qui s'offre, se transmet, se garde précieusement. « Ailleurs » est cet objet. »

Nous recevrons également Coline Houssais, chercheuse, commissaire, journaliste et traductrice indépendante spécialiste de la culture des pays arabes ainsi que de l'histoire culturelle de l'immigration arabe en Europe, pour son livre "Musiques du Monde arabe : Une anthologie en 100 artistes" (Ed. Le Mot et le Reste).
Quel lien entre les rythmes à danser des montagnes et des plaines, et les mélodies des salons de musique ? Quels sont les points communs entre Oum Kalsoum, Mashrou' Leila, Reinette l'Oranaise, Mohammed Abdo et Rachid Taha, entre des artistes kurdes, arabes ou kabyles ? En quoi les musiques écoutées, dans un ensemble aussi vaste et varié que le monde arabe, participent-elles d'un corpus commun qui justifierait une approche globale mêlant pays, genres, langues et publics ? Par de nombreux aspects, elles deviennent une expérience collective qui transcende peu ou prou générations, milieux sociaux, frontières et nationalités. À travers cent enregistrements, entre traditions et réinterprétations pop, se dessine une riche cartographie musicale, propice à une déambulation sonore inédite.

Le feuilleton « Essentiel.le.s » de Jean-Marc Panis. Au grand concours des mots de l'année, il est un adjectif qui risque bien de se retrouver sur une marche du podium. « Essentiel » aura hanté les articles, les conversations et les discours politiques. Dans ce feuilleton en neuf épisodes, nous nous posons la question de ce qui l'est, essentiel, dans cette période étrange. L'occasion d'aller voir chez les créateurs belges ce qui s'y passe, et de vérifier que le confinement n'est certainement pas synonyme d'hibernation.
Episode 7 : Boris Gronenberger, multi instrumentiste de haut vol.

Détail

Extraits

Chargement ...