Entrez sans frapper : Laure Adler sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 2

La Première - Culture

Entrez sans frapper

Laure Adler

  • 1 h 30 min

Elle publie "Le Corps des femmes : Ce que les artistes ont voulu faire de nous", un voyage au Pays de l'émancipation sexuelle et politique, de Camille Claudel à Louise Bourgeois, et de Frida Kahlo à Cindy Sherman.

« Bagarre dans la Discothèque » dès 11h30, avec Xavier Vanbuggenhout et Gorian Delpâture.

Et dès midi :

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout :

- « La désobéissance d'Andreas Kuppler » de Michel Goujon, Eric Corbeyran et Manuel Garcia (Delcourt/Mirages)
- « Les Vieux Fournaux Tome 6 : L'Oreille bouchée » de Lupano et Cauuet (Dargaud)
- « Le Loup en slip passe un froc (Tome 5) » de Cauuet Lupano et Itoiz (Dargaud)
- « Megg, Mogg and Owl : Long Story Short de Simon Hanselmann (Misma)

La journaliste française, biographe, essayiste, éditrice, productrice de radio et de télévision Laure Adler pour son livre "Le Corps des femmes : Ce que les artistes ont voulu faire de nous" (Albin Michel).

Depuis la préhistoire, avec l'apparition des venus hottentotes, la femme a été le centre et le support de tous les fantasmes. Déesse ou putain, vierge ou sorcière, virago ou odalisque, elle a été mise en scène, allumée, surexposée : son corps, toutes les parties de son corps, et son visage, à travers un regard essentiellement masculin.
La première partie de cet ouvrage - La femme regardée - va jusqu'au moment où Courbet et Manet vont révolutionner le regard, la seconde - Les femmes qui nous regardent - jusqu'aux années 60 et la troisième - Ces femmes qui se regardent - débute avec les années 1970, quand s'est opérée une révolution majeure pour les femmes artistes qui désormais se représentent elles-mêmes. C'est donc aussi à une histoire de l'évolution du statut de la femme que ce livre convie, comme un voyage au Pays de l'émancipation sexuelle et politique, de Camille Claudel à Louise Bourgeois, et de Frida Kahlo à Cindy Sherman.

La chronique de Gorian Delpâture : « Glory » d'Elizabeth Wetmore (Éditions Les Escales).

14 février 1976, jour de la Saint-Valentin. Dans la ville pétrolière d'Odessa, à l'ouest du Texas, Gloria Ramirez, quatorze ans, apparaît sur le pas de la porte de Mary Rose Whitehead.
L'adolescente vient d'échapper de justesse à un crime brutal. Dans la petite ville, c'est dans les bars et dans les églises que l'on juge d'un crime avant qu'il ne soit porté devant un tribunal. Et quand la justice se dérobe, une des habitantes va prendre les choses en main, peu importe les conséquences.

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels