Entrez sans frapper : RISS sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 4

La Première - Culture

Entrez sans frapper

RISS

  • 1 h 49 min

Survivant de l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, l'actuel directeur du journal raconte la tuerie dans son récit « Une minute quarante-neuf secondes ». Les coups de feu, la balle qu'il prend dans l'épaule, les corps sans vie de ses amis, et l'après... un récit bouleversant. Il est notre invité !

Retrouvez « Bagarre dans la Discothèque » avec Sébastien Ministru et Xavier Vanbuggenhout.

Et dès midi :

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout :

- « Le Chat du Rabbin Tome 9 : La reine de Shabbat » de Joann Sfar (Dargaud)
- « Miles et Juliette » de Sagar et Salva Rubio (Delcourt)
- « Alfred, Quentin et Pedro sont sur un plateau. 12 réalisateurs planqués dans leurs films... Trouve-les si tu peux ! » d'Alexandre Clérisse (Milan)

Le caricaturiste et auteur de BD français RISS (Laurent Sourisseau), directeur de la publication de Charlie Hebdo, pour son récit "Une minute quarante-neuf secondes" (Actes Sud).

Une minute quarante-neuf secondes raconte une histoire collective et son atomisation instantanée ultraviolente. C'est le récit intime et raisonné d'un événement tombé dans le domaine public : l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo le 7 janvier 2015.
À travers le solitaire trajet de l'impossible retour à l'impossible normale, Riss tente de se réapproprier son propre destin, de réhabiter une vie brutalement dépeuplée, et apprivoise l'inconfortable légitimité du rescapé qui se soustrait à sa stricte condition de victime, le choc impensable du massacre idéologique, le scandale d'une rééducation qui mêle douleur, perte, deuil, révolte et rage.
« Il est impossible d'écrire quoi que ce soit » : ce sont les premiers mots de ce livre, magistralement démentis, avec une probité et un courage intellectuel rares. « Comment être à la hauteur de ce qui nous est arrivé ? » : c'est l'insoluble obsession qui accompagne jour après jour son auteur. Question qui nous engage, nous autres lecteurs à qui, aussi, en un sens, Charlie Hebdo est arrivé.

« Les chansons de ma mère » de Sébastien Ministru : « Porque te vas » de Jeanette.

Détail

Liens promotionnels