Entrez sans frapper : Spéciale Leonard Cohen sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 4

La Première - Culture

Entrez sans frapper

Spéciale Leonard Cohen

  • 1 h 50 min

Le 7 novembre 2016, il y a tout juste 3 ans, Leonard Cohen nous quittait. Émission spéciale avec Christophe Lebold, auteur du livre « Leonard Cohen : L'homme qui voyait tomber les anges ».

« Bagarre dans la Discothèque » dès 11h30, avec Xavier Vanbuggenhout et Sébastien Ministru.

Et dès midi :

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout :

- « Memet » de Noémie Marsily et Isabella Cieli (L'Employé du Moi)
- « Le reste du monde (Tome 4) : Les enfers » de Jean-Christophe Chauzy (Casterman)
- « Bijou » de Jacques de Loustal et Fred Bernard (Casterman)

Le 7 novembre 2016, il y a tout juste 3 ans, Leonard Cohen nous quittait.
Spéciale avec Christophe Lebold, professeur à l'université de Strasbourg, spécialiste de littérature orale et de musique rock et auteur de « Leonard Cohen : L'homme qui voyait tomber les anges » (Éd. Camion Blanc, 2013).

Être Casanova et être un moine. Être un plaisantin et un mélancolique. Être un poète, une star, un troubadour et un ange : être Leonard Cohen. Toute sa vie, l'éternel passant aura déplié sa trajectoire en amoureux du paradoxe, sans cesser de faire ce qu'il fait le mieux : aller de ville en ville, séduire les femmes et raviver nos coeurs. Entre New York, Montréal et l'île grecque d'Hydra, « Leonard Cohen : L'Homme qui voyait tomber les anges » suit à la trace cette vie cosmopolite menée comme un perpétuel dialogue avec Dieu, avec soi-même et avec les avalanches. On y verra comment six décennies de pessimisme lumineux et des milliers de nuits passées à l'hôtel ont changé un petit poète juif qui envoie des fleurs à Hitler en un crooner électro spécialisé dans l'humour noir. Au rythme d'une stimulante analyse de l'oeuvre, le livre mène l'enquête sur les prières froides et les chants d'amour de Leonard Cohen et surtout sur cette voluptueuse gravité qui fait de lui un très redoutable archange infiltré dans le rock. Sa mission : nous montrer que la lumière est l'autre face du noir.

Un album posthume "Thanks for the Dance" sortira le 22/11 chez Sony.

« Les chansons de ma mère » de Sébastien Ministru : "La tendresse" de Marie Laforêt.

Détail

Liens promotionnels