Entrez sans frapper : Éric-Emmanuel Schmitt sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 4

Entrez sans frapper

Éric-Emmanuel Schmitt

  • 1 h 50 min

Dans son nouveau roman "Journal d'un amour perdu", il nous parle de la disparition de la femme qui l'a mis au monde...

Dès 11h30, retrouvez la « Bagarre dans la Discothèque » avec Sébastien Ministru et Xavier Vanbuggenhout.

Et à midi :

Les sorties BD de Xavier Vanbuggenhout :

- « Déesse » d'Aude Picault (Les Requins Marteaux)
- « Karoo », d'après le roman de Steve Tesich, par Bézian (Delcourt)
- « Les deux vies de Pénélope » de Judith Vanistendael (Le Lombard)
- « Docteur Toilette » de Kazuyoshi Torii (Cornélius)

Le dramaturge, nouvelliste, romancier, réalisateur et acteur franco-belge Éric-Emmanuel Schmitt pour son "Journal d'un amour perdu" (Albin Michel).

« Maman est morte ce matin et c'est la première fois qu'elle me fait de la peine. »
Pendant deux ans, Éric-Emmanuel Schmitt tente d'apprivoiser l'inacceptable : la disparition de la femme qui l'a mis au monde. Ces pages racontent son « devoir de bonheur » : une longue lutte, acharnée et difficile, contre le chagrin. Demeurer inconsolable trahirait sa mère, tant cette femme lumineuse et tendre lui a donné le goût de la vie, la passion des arts, le sens de l'humour, le culte de la joie. Ce texte explore le présent d'une détresse tout autant que le passé d'un bonheur, tandis que s'élabore la recomposition d'un homme mûr qui n'est plus « l'enfant de personne ». Éric-Emmanuel Schmitt atteint ici, comme dans La nuit de feu, à l'universel à force de vérité personnelle et intime dans le deuil d'un amour. Il parvient à transformer une expérience de la mort en une splendide leçon de vie.

« Les chansons de ma mère » avec Sébastien Ministru : "O Bella Ciao" de Yves Montand.

Détail

Entrez sans frapper

Entrez sans Frapper
Entrez sans Frapper

Prochain direct

à 11h30 sur La Première Bxl

Entrez sans Frapper

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels