Entrez sans frapper - Jean Teulé - 22/03/2019

tous les sites
Entrez sans frapper

Entrez sans frapper

Séquences 0 / 2

Entrez sans frapper

Jean Teulé

  • 1 h 29 min

Avec « Gare à Lou ! », il revient à la veine fantastique qui avait fait le succès du « Magasin des suicides ». Lou, 12 ans, se fait charrier sur ses dents de lapin. Elle en a assez et se met à jeter des sorts à ses camarades de classe... Jean Teulé est notre invité pour terminer la semaine !

La chanson de Pompon : suite à la parution en français de "Shiloh" de Shelby Foote (Rivages), une chanson sur la fin de la Guerre de Sécession : "The Night They Drove Old Dixie Down" par The Band, en 1969, avec au chant le sudiste Levon Helm.

Le photographe belge Sébastien Van Malleghem pour son livre "Mexican Morgues" (Smallpaper).

Une plongée photographique dans les morgues de Mexico, témoignant du cheminement qui prépare les corps à être mis en bière, ainsi que des rites funéraires propres à cette culture.

Dans "Vous avez du courrier !" de Romain Detroy, une lettre d'Aldous Huxley à George Orwell, datée du 21 octobre 1949.

Le romancier français Jean Teulé pour son roman "Gare à Lou !" (Julliard).

Comme le disaient Mozart et Shakespeare : « Il est très agréable de jouir d'un don exceptionnel, mais il ne faut pas oublier que c'est une source inépuisable d'embêtements. » À 12 ans, Lou partage absolument cette opinion. Au prétexte qu'elle est en mesure de faire tomber immédiatement les pires calamités sur la tête de tous ceux qui la contrarient, on l'enferme dans un endroit secret en compagnie de militaires haut gradés pour qu'elle devienne une arme absolue capable de mettre en échec les plans malveillants des ennemis du pays ou, pire, d'ourdir de méchantes et sournoises manœuvres afin de causer des torts effroyables à d'autres nations. De telles occupations n'offrent pas à une adolescente les satisfactions que la vie aurait pu lui promettre. D'autant que son super pouvoir, aussi extraordinaire soit-il, ne fonctionne pas toujours comme prévu. Rien ne pouvait mieux inspirer Jean Teulé que d'imaginer les horreurs qu'un être humain bien disposé peut infliger à ses contemporains.

« Sa vie par procuration », une chronique signée Myriam Leroy, où elle nous passe en revue sa semaine culturelle.

Détail

Entrez sans frapper

Entrez sans Frapper
Entrez sans Frapper

Prochain direct

à 14h30 sur La Première Bxl

Entrez sans Frapper

Extraits

Liens promotionnels