Entrez sans frapper : Dionysos/Véronique Le Bris/Jacques De Pierpont/Éric Russon sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper 30/04/2021

La Première - Culture

Entrez sans frapper 30/04/2021

Dionysos/Véronique Le Bris/Jacques De Pierpont/Éric Russon

  • 45 min

"Les inconnus connus" d'Éric Russon : Mon œil !

Dionysos (Mathias Malzieu) pour la sortie ce vendredi de "Time Machine Experience", la captation live du concert unique du 4 mars dernier aux Trois Baudets à Paris.

Mathias Malzieu : « Time Machine Experience est né du vieux fantasme commun de Dionysos de jouer certains de nos morceaux (anciens et récents) façon blues du Mississippi, Jazz de New Orleans. Une machine à remonter le temps nous permettra d'emmener le public avec nous dans ce voyage cinématographique. On se retrouvera dans les années 40, l'électricité de nos instruments est coupée mettant à nu nos morceaux. Time Machine Experience, c'est pour nous, Dionysos, l'occasion de proposer au public un voyage artistique, un format inédit placé sous le signe du partage. »

Véronique Le Bris pour son livre "100 grands films de réalisatrices : De La Fée aux choux à Wonder Woman. Quand les femmes s'emparent du cinéma" (Gründ/Arte Éditions).

"C'est compliqué de programmer des réalisatrices... Des films de femmes, il y en a peu. Nous choisissons les oeuvres de talent." Halte à cette litanie que l'on entend encore beaucoup trop souvent de la part des programmateurs ! Des films de femmes il y en a, des très bons films aussi et bien plus que cent ! La date de naissance officielle du cinéma est le 28 décembre 1895. Dès mars 1896, une femme, secrétaire de Léon Gaumont, imaginait son futur en tournant la toute première fiction de l'histoire : La Fée aux choux. Mais comme Alice Guy était très inspirée et très douée, elle a également inventé des effets spéciaux, le ralenti, l'accéléré, les surimpressions, la superproduction et même le gros plan. Quasiment toute la grammaire du cinéma actuel. Elle fut la première cinéaste à tourner des films sonores, des opéras, elle savait faire rire ou pleurer, filmer la guerre ou la vie du Christ, et même fonder et diriger un studio de production américain. Elle reste méconnue, son oeuvre est pourtant extraordinaire. A voir comment a été traitée la pionnière la plus prolixe et à la carrière la plus longue (elle tourne jusqu'en 1920), il n'est pas étonnant que toutes celles qui ont suivi ne jouissent pas de la même notoriété que les confrères masculins. Il est donc temps de réhabiliter leur place !

La chanson de Pompon : "Inch'allah" d'Adamo Salvatore.

Détail