Entrez sans frapper : Nicoletta/Nicolas Herman/Sébastien Ministru sur Auvio

tous les sites
Entrez sans frapper 11/02/2021

La Première - Culture

Entrez sans frapper 11/02/2021

Nicoletta/Nicolas Herman/Sébastien Ministru

  • 47 min

"L'objet Pop" de Nicolas Herman : le Sombrero.

Nicoletta pour son livre "Soul Sister - 50 ans de scène" (Cherche Midi).

Elle est l'une des plus belles voix de la chanson française, "la seule Blanche avec une voix de chanteuse noire" disait d'elle son ami Ray Charles, qui lui avait fait l'honneur de la considérer comme une Soul Sister. A la fin des années 1960, la jeune Nicoletta n'imaginait pas un tel succès ! "La Musique", "Ma vie c'est un manège", "Il est mort le soleil", "Mamy Blue", "Les Volets clos", "Fio Maravilla" : les tubes s'enchaînent et la chanteuse parcourt le monde, de récital en récital. Depuis plus de cinquante ans, elle se produit seule avec ses musiciens et ses choristes, ou encore en duo avec Bernard Lavilliers, JoeyStarr ou Florent Pagny. Sa voix puissante sert magnifiquement le gospel qu'elle a popularisé en France. Nicoletta se confie ici comme jamais, revenant sur ses années difficiles, ses débuts dans le métier, ses rencontres, ses réussites et ses défis. Les nombreuses photographies et documents, souvent inédits, qui accompagnent ce récit, nous font revivre les grands moments de la chanson française et du gospel.

Le "Boing Boum Tchak" de Sébastien Ministru : "Le colibri" de Sandro Veronesi (Grasset).

Marco Carrera est le « colibri ». Comme l'oiseau, il emploie toute son énergie à rester au même endroit, à tenir bon malgré les drames qui ponctuent son existence. Alors que s'ouvre le roman, toutes les certitudes de cet ophtalmologue renommé, père et heureux en ménage, vont être balayées par une étrange visite au sujet de son épouse, et les événements de l'été 1981 ne cesseront d'être ravivés à sa mémoire. Cadet d'une fratrie de trois, Marco vit une enfance heureuse à Florence. L'été, lui et sa famille s'établissent dans leur maison de Bolgheri, nichée au sein d'une pinède de la côte Toscane. Cette propriété, qui devait symboliser le bonheur familial, est pourtant le lieu où va se jouer le drame dont aucun membre de la famille Carrera ne se relèvera tout à fait. En cet été 1981, celui de ses vingt-deux ans, se cristallisent les craintes et les espoirs de Marco qui devra affronter la perte d'un être cher et connaîtra un amour si absolu qu'il ne le quittera plus.

Détail