Elections communales 2012 : les résultats en Wallonie - 15/10/2012 - 12/10/2018

tous les sites
Elections communales 2012 : les résultats en Wallonie

Elections communales 2012 : les résultats en Wallonie

15/10/2012

  • 3 min 43 s

Spécial élections communales : les résultats en Wallonie
Round up des résultats des élections en Wallonie.

Interviews: Itw. Marie Christine Maerghem (Candidate MR)
itw. Alexis Housiaux (Bourgmestre de Huy, PS) "Je ne m'alierai pas avec Anne Marie Lizin".
itw. Philippe Courard (Perdant des élections à Hotton)

Vues: Vue de Paul Magnette faitant sa victoire à Charleroi ; vue extrait du discours de Paul Magnette à ses électeurs ; vue d'Elio Di Rupo salué par ses électeurs à Mons ; vue extrait du discours d'Elio Di Rupo aux électeurs montois ; vue de Rudy Demotte fêtant sa victoire à Tournai ; vue de Marie Christine Maerghem fêtant son score aux voix de préférence à Tournai ; vue de Hugues Bayet fêtant sa victoire à Farciennes ; vue de Jacqueline Galand fêtant sa victoire dans un café de Jurbise ; vue extrait de la soirée électorale, énumération de communes dominées par le MR ; vue de Maxime Prevot fêtant sa victoire à Namur ; vue extrait du discours de Maxime Prevot (Cdh) ; vue de Richard Fournaux en interview ; vue de Jean Michel Javaux saluant des électeurs en face du siège d'Ecolo à Amay ; vue de Benoît Lutgen (Président du Cdh) félicité par ses électeurs à Bastogne ; vue de Philippe Courard en situation à Hotton ; vue extrait du débat des présidents de partis.

Texte Journaliste: Chapeau du présentateur :
Toutes les voix sont comptabilisées. . Reste encore quelques inconnues dans les coalitions mais c'est sur le paysage politique des communes belges a changé. . Et nous allons faire le tour, régions par régions, en nous arretant dans des communes en particulier. Voici d'abord qqu traits du nouveau visage de la wallonie. . images fortes, déclarations, Défaites et victoires. Le tout commenté par Julie morelle.
Texte du journaliste :

Eléments de chapeau
Commentaires
Le PS récupère la majorité absolue dans la plus grande ville wallonne.
charleroi magnette
tournai (sarah heindericks) -duel maerghem demotte
mons maj absolue di rupo
Farciennes 80% score stalinien
jurbise maj absolue galand
Namur
namur prévot ému, tillieux battue
dinant fourneaux pas pénalisé par le casino
gembloux laruelle n'est pas en tête
BW
tubize langendries éjecté
Nivelles huart vainqueur, encore raté pour le président de la chambre, le socialiste andré Flahaut
wavre pas de souci pour le mr de charles michel
lln
Liege
liège
A Liège, la majorité PS-CDH est reconduite, le MR de Chgristine Defraigne est en baisse.
L'extr^me gauche et son leader raoul hedebouw font une belle percée à 6%
Amay (vbo) Jean-Michel confirme et grignote encore sur son adversaire socialiste à Amay
ans (itv moreau)
Luxembourg
Bastogne (matière JUlie Fohal)lutgen,
hotton courard battu déçu le secrétaire d'état socialiste n'a pas été réélu. abattu
fauvillez
Difficile de dégager des tendances générales dans les 262 communes. Chacun a des sources de satisfaction et des désillusions.
Mais c'est relativement stable. Les 9 grandes villes wallonnes, celles de plus de 50. 000 habitants, gardent finalement le même bourgmestre.
A la seule exception attendue de Charleroi où le socialiste Paul Magnette remplacera un autre PS tout en récupérant la majorité absolue. A part ce détail, les sortants sont confortés comme à Mouscron où le CDH Alfred Gadenne décroche une majorité absolue, comme Elio Di Rupo à Mons.
Le match le plus attendu se situait à Namur où le bourgmestre CDH Maxime Prévôt bat les records de voix de préférence, fait du CDH le permier parti de la capitale wallonne et maintient le PS dans l'opposition. Avec une certaine émotion. . .
En Wallonie, on notera les deux nouveaux mayorats Ecolo d'Enghien et Fauvillers. A Bastogne, Benoit Lutgen retrouve le fauteuil de bourgmestre perdu par son père il y a 12 ans. Le MR conforte ses positions dans le Brabant Wallon et dans la banlieue verte liégeoise.
Le PTB prend place dans plusieurs conseils communaux et est même 2è parti à Herstal et Seraing.
Beaucoup de stabilité aux élections provinciales. PS et MR ont déjà resigné en Hainaut mais le PS pourrait valser dans l'opposition à Namur.
Enfin, l'abstention aura connu des records . Dans chacune des provinces de Liège et de Hainaut, plus de 100. 000 électeurs sont restés chez eux. Sans doute en toute impunité malgré le vote légalement obligatoire.
Texte du journaliste :



Remarque JT édition spéciale
La séquence est suivie des commentaires en studio de Vincent de Coorebyter (Président du CRISP)

Détail

Vidéos d'info

Extraits

Liens promotionnels