« Eddy Merckx, on m’appelait le Cannibale » par Stéphane Thirion - Jour Première - La tête...

tous les sites
« Eddy Merckx, on m’appelait le Cannibale » par Stéphane Thirion

« Eddy Merckx, on m’appelait le Cannibale » par Stéphane Thirion

Jour Première - La tête d'affiche

  • 22 min

STÉPHANE THIRION nous présente « Eddy Merckx, on m’appelait le Cannibale » (La Boîte à Pandore). Il y a 50 ans, Eddy Merckx remportait son premier Tour de France, écrivant ainsi les premières lignes d’un palmarès qui le fit entrer dans l’Histoire et lui valut le surnom de « Cannibale ». Quelle fut réellement la vie d’Eddy Merckx, l’homme aux 525 victoires ? Qui se cache derrière ce champion hors du commun ? Quand et comment a-t-il pris conscience des possibilités, réellement inouïes, qu’étaient les siennes ? Comment est-il devenu ce cycliste hors pair, cet athlète d’exception au palmarès quasiment sans égal qui lui vaudra d’être considéré comme le plus grand cycliste de l’Histoire ? Notre invité a mené une série d’entretiens avec le champion et en livre ici un portrait inédit. Jamais Eddy Merckx, sa famille et ses proches n’étaient allés aussi loin dans les confidences concernant sa vie. Jamais un livre n’avait décrit, avec autant de maestria, la réalité de sa vie une fois qu’il a quitté les pelotons. Invité d’honneur de cette 106e édition du Tour de France, Eddy Merckx

Détail

La Tête d'Affiche

Extraits

Bonus

Liens promotionnels