Namur Matin : Namur Matin sur Auvio

tous les sites
Du vin pour se frotter les mains

Vivacité - Régions

Du vin pour se frotter les mains

Namur Matin

  • 3 min 22 s

Des domaines viticoles proposent leur vin pour produire du désinfectant

Dans la rubrique des bonnes initiatives pour se rendre utile face au covid-19, il y a un domaine viticole Namurois qui a décidé de pallier au manque d’alcool à friction en offrant 5000 litres de vins à distiller ! Il s'agit du Château Bon Baron, le domaine viticole familial de Jeanette et Piotr Van Der Steen situé sur les commune de Dinant. Ils ont 17 hectares de vignes. Le couple est originaire des Pays-Bas et a commencé son activité il y a 20 ans à Lustin. Leur production oscille entre 60 et 100 000 bouteilles par an.

Château Bon Baron, apprenant la pénurie de désinfectant, a décidé d’offrir 5000 litres de vins à distiller afin d’en produire de l’alcool à friction. Jeanette Van Der Steen explique leur démarche: « Nous avons un peu moins de vente qu’en temps normal et comme les précédentes récoltent ont été très généreuses, je me suis demandée et j’ai demandé à mon mari comment on peut aider la guerre contre la propagation du Coronavirus ? Nous avons entendu parler sur Internet qu’il y a un manque d’alcool désinfectant et j’ai dit OK on va utiliser le vin pour ça ! »

Cette initiative est possible d’une part parce que ils ne peuvent plus écouler leur stock : les restaurants sont fermés et parce qu’ils ne peuvent plus ouvrir leur domaine au public. Ils se sont tournés vers «Vinum et Spiritus», la fédération belge du secteur des vins et spiritueux en Belgique afin de trouver une personne pouvant distiller leur vin à cet effet. La distillerie de Jeanette n'est pas la seule à avoir lancé cette belle initiative puisque celle de Waterloo (de la société John Martin) a fait une proposition similaire. Apparemment, ils sont nombreux dans ce cas et répertoriés sur le site de la fédération belge des vins.

Détail

Liens promotionnels