Formule 1 : DRS trop important, pit stop brouillon, le règlement 2022 n’a pas tout amélioré

tous les sites
DRS trop important, pit stop brouillon, le règlement 2022 n’a pas tout amélioré
Formule 1

Formule 1

DRS trop important, pit stop brouillon, le règlement 2022 n’a pas tout amélioré

  • 3 min 59 s

Après un tiers de saison, les premières courses 2022 ont permis de se forger une idée plus concrète sur les apports et les défauts du règlement 2022. Globalement les monoplaces se suivent plus facilement, l’un des objectifs de la révolution aérodynamique est donc atteint. Mais la F1 a prouvé qu’elle avait encore bien besoin du DRS (l’aileron arrière mobile) pour faciliter les dépassements.

Ce système de réduction des traînées permet de voir des attaques et contre-attaques ainsi que des batailles stratégiques lors des duels un contre un (comme à Bahreïn et Djeddah entre Verstappen et Leclerc). Mais à l’inverse le DRS peut aussi "paralyser" une série de pilotes et anéantir une partie de leur course quand ils se retrouvent bloqués dans un "train DRS". Explication dans ce nouvel épisode de F1 Basics.

Un numéro qui aborde une autre partie du nouveau règlement qui a modifié la donne : les passages aux stands rallongés et parfois très brouillons à cause des pneus 18 pouces, plus volumineux, plus lourds et donc plus compliqués à manipuler pour les mécanos.

Détail