Roland Garros : Roland Garros 2020 - Troisième Tour sur Auvio

tous les sites
Djokovic une raquette sous un bras, une raclette dans l'autre et un débat autour du toit

Roland Garros

Djokovic une raquette sous un bras, une raclette dans l'autre et un débat autour du toit

Roland Garros 2020 - Troisième Tour

  • 1 min 43 s

Scène insolite, cocasse à Roland-Garros lors du seizième de finale entre Novak Djokovic et Daniel Galan. Alors que la rencontre se déroulait sur le court Philippe Chatrier, désormais doté d’un toit rétractable, la pluie a fait son apparition. Les organisateurs n’avaient visiblement pas regardé la météo et ont été surpris. Comme s’il n’osait pas prendre la décision d’arrêter un match en raison de la pluie sur un court pourtant doté d’un toit, l’arbitre ne bouge pas. Le toit se ferme un tout petit peu à chaque changement de côté, à ce rythme-là, le court sera recouvert en fin de rencontre…

Les joueurs jouent donc sous la pluie battante pendant de longues minutes jusqu’à une glissade un peu dangereuse du Colombien. Djokovic en mode "patron" décide alors de lui-même de ne plus jouer et retourne sur sa chaise… Il le dit à l’arbitre "cette décision ça fait une heure qu’il fallait la prendre". Son adversaire, pourtant dans une meilleure phase de jeu ne peut pas donner tort au Serbe et file se rasseoir.

Le toit peut alors se refermer (un quart d’heure pour l’opération entière). Il faut alors encore quelques minutes pour que l’on décide de bâcher le court qui est déjà très mouillé. Une fois l’opération terminée, les brouettes arrivent avec de la terre battue pour tenter de donner au court une allure correcte. Djokovic fait alors le show… Ola improvisée, nettoyage à la raclette et à la raquette.

Une scène amusante évidemment. Mais seulement dans ce contexte… Car elle pose aussi question. Djokovic a pris les choses avec de l’humour car il était en très bonne posture dans cette rencontre et son adversaire n’avait pas énormément de prétentions à ce moment de la rencontre. Mais cette scène avait un côté dérangeant. L’investissement énorme réalisé par les organisateurs devrait sans doute être utilisé à meilleur escient. Si une blessure avait résulté de cette situation, la polémique aurait été difficile à étouffer. Heureusement cela n’a pas été le cas. Souhaitons que la prochaine fois, les organisateurs consultent un(e) météorologue avant la rencontre…

Détail

Finale Hommes

Les Résumés

Chargement ...
Liens promotionnels