Sous Couverture : Chronique de Gorian Delpâture sur Auvio

tous les sites
"Dites-leur que je suis un homme" Ernest J. Gaines

RTBF Culture - Culture

"Dites-leur que je suis un homme" Ernest J. Gaines

Chronique de Gorian Delpâture

  • 3 min 14 s

La chronique de Gorian DEPÂTURE : DITES-LEUR QUE JE SUIS UN HOMME, d’Ernest J. GAINES, éd. Liana Levi, 2019.
La triste mais belle et simple histoire d’un homme digne.

Dans la Louisiane des années quarante, un jeune Noir, Jefferson, démuni et illettré, est accusé d’avoir assassiné un Blanc. Au cours de son procès, il est bafoué et traité comme un animal par l’avocat commis d’office. Si le verdict ne fait aucun doute, l’accusé, lui, décide de mener un combat pour retrouver aux yeux de tous sa dignité humaine. Il sera aidé par un instituteur Noir, Grant, la confrontation magistrale de deux hommes, héros d’une communauté qui veut prouver que la soi-disant infériorité intellectuelle des Noirs n’est qu’un mythe inventé par les Blancs. Loin des clichés, Gaines développe donc, en parallèle, une étude sociale inédite, portée par une écriture puissante, envoûtante, précise et poétique. Le roman est clairement à vocation politique dans une Amérique ségrégationniste. Ecrivain afro-américain, Ernest J. Gaines, surnommé le Faulkner noir, est décédé en novembre 2019, il est l’un des auteurs majeurs du « roman du Sud ». Pour Dites-leur que je suis un homme, paru en 1993, il a reçu le National Book Critics Circle Award et a été nommé au Prix Pulitzer. En 2004, il sera nommé pour le Prix Nobel de littérature.

Détail

Extraits

Bonus

Chargement ...