Didier Reynders devant la commission kazakhgate - 14/07/2017

Retour en arrière × Vider le champs
Didier Reynders devant la commission kazakhgate

Didier Reynders devant la commission kazakhgate

  • 49 secondes

Didier Reynders, alors vice-premier et ministre des Finances à l'époque des faits, a confirmé ne pas avoir eu de contacts avec Armand De Decker concernant le dossier de la transaction pénale. Il a précisé que son rendez-vous avec Catherine Degoul, alors avocate de Patokh Chodiev et Armand De Decker le 2 février 2011 concernait le dossier Jean-Pierre Bemba.

Détail

Vous aimeriez aussi

info

Extraits

Bonus

Liens promotionnels