Devoir d'enquête - Loin des yeux, près du coeur - Sécurité : la tentation du privé (4/9) -...

Retour en arrière × Vider le champs
Devoir d'enquête

Devoir d'enquête

Loin des yeux, près du coeur - Sécurité : la tentation du privé

  • 89 minutes

Rapts parentaux : loin des yeux, près du coeur
Pascale est une mère déchirée. Depuis 18 mois, elle n'a plus aucun contact avec Damien, son fils âgé de 8 ans. Son père l'a emmené en vacances en juillet 2015 en Turquie et n'est jamais revenu. Aujourd'hui, Pascale ne sait toujours pas exactement où se trouve son petit garçon et remue ciel et terre pour le retrouver.
Nous avons suivi cette maman dans sa quête. Un reportage qui nous emmène jusqu'à la frontière iranienne, en Turquie, où Pascale tente de retrouver son enfant. Un voyage plein de rebondissements au cours duquel l'étau va se resserrer autour du père rapteur.
Nancy vit le même drame depuis 13 ans. Ses 6 enfants ne sont jamais revenus de leurs vacances au Liban avec leur papa. Pendant des années, Nancy a multiplié les démarches pour tenter de renouer un contact, sans succès. Aujourd'hui, les autorités ne peuvent plus intervenir puisque ses enfants sont tous majeurs. Le temps est passé et le processus d'aliénation parentale a fait son oeuvre. Les enfants, eux-mêmes, refusent désormais tout contact avec leur mère. Elle continue pourtant son combat en se rendant régulièrement au Liban où nous verrons comment elle va tenter, encore une fois, de trouver une solution pour renouer avec ses enfants.
Aujourd'hui, ces mamans font le même constat, celui d'une justice qui a pris de mauvaises décisions en permettant le départ des enfants et qui, ensuite, se trouve impuissante à les faire revenir, malgré l'existence de conventions internationales.
Le rapt parental, c'est entre 250 et 400 dossiers traités chaque année par Child Focus.
Catherine Lorsignol et Jean De Waele

Sécurité : la tentation du privé, un Devoir d'enquête signé
Ils sont quasiment 17.000 en Belgique et nous en croisons tous les jours sans même plus y prêter attention. «Ils», ce sont les agents de sécurité privés.
Déjà ils surveillent des entreprises et les galeries commerciales. Ils viennent en appui des polices locales pour sécuriser des manifestations culturelles ou des soirées privées. Sur des sites industriels ou dans des bâtiments publics, ils font des rondes, guettent leurs caméras et écrans de surveillance. Et ils peuvent nous refuser l'accès à un commerce si nous ne leur présentons pas notre sac grand ouvert...
Depuis les attentats de Bruxelles, le ministre Jan Jambon entend confier à ces privés de nouvelles tâches et compétences jusqu'ici exercées exclusivement par les forces de l'ordre.
Et les mammouths du secteur privé sont gourmands : Securitas, G4S, Seris..., multiplient leurs offres de service, forment leurs hommes, peaufinent leur matériel. Tir à l'arme de poing, self-défense, maîtrise de drônes et de prises de vue : les ténors du secteur avancent leurs arguments.
Mais qui sont réellement ces privés qui entendent participer de plus en plus à notre surveillance ? Et qui étaient ces hommes menaçants qui ont un jour de 2012 jeté des ouvriers hors de leur usine parce qu'un patron s'était acheté leurs services ? Quelles ambitions nourrissent ces grandes sociétés multinationales ?
Ceux et celles que nous avons rencontrés tout au long de notre enquête se sont montrés déterminés, et très professionnels. Chacun y verra de quoi se rassurer... ou s'inquiéter.
Alain Vaessen et Charlotte Collin

Détail

Vous aimeriez aussi

Devoir d'enquête

Devoir d'enquête
Devoir d'enquête
104min 16s

Devoir d'enquête

Justice et vidéo - Du muscle à tout prix - Le retour de Damien

Devoir d'enquête
Devoir d'enquête
89min 1s

Devoir d'enquête

Loin des yeux, près du coeur - Sécurité : la tentation du privé

Lecture en cours ...

Extraits

Bonus

Liens promotionnels