Des Forges de Clabecq à NLMK (Billet de Yasmina Favaro) - 17/01/2019

tous les sites
Des Forges de Clabecq à NLMK (Billet de Yasmina Favaro)

Des Forges de Clabecq à NLMK (Billet de Yasmina Favaro)

  • 45 s

Journal Parlé 17/01/2019 : Avant de passer sous pavillon russe, NLMK Clabecq s'appelait les Forges de Clabecq : fleuron industriel de la Wallonie, l'un des meilleurs laminoirs d'Europe, avec 5000 travailleurs dans les années 70. Jusqu'au drame social dans les années 90, avec la faillite. Le site reprend vie quelques années plus tard avec Duferco, avec moins de travailleurs. En 2006, les Russes intègrent le navire.Aujourd'hui le site de Clabecq n'est qu'un maillon de la grande chaîne de NLMK, premier producteur mondial de blocs d'acier, avec le site de La Louvière et de Manage. Et pour le géant russe, Clabecq ne serait pas assez compétitif. En un peu plus de 10 ans sous NLMK, les travailleurs ont connu des restructurations, mais des petites, de 30 à 40 personnes.

Détail

info

Extraits

Bonus

Liens promotionnels