Vidéos d'info : sur Auvio

tous les sites
Denis Bertino, propriétaire de la librairie À fond d’bulles à Bruxelles

Info

Denis Bertino, propriétaire de la librairie À fond d’bulles à Bruxelles

  • 3 min 3 s

Le 47e Festival de la bande dessinée d’Angoulême s’est terminé dimanche. Un phénomène inquiète pas mal les professionnels : la surproduction de bande dessinée. La production de BD française a été multipliée par dix en 20 ans, de 500 à 5 000, selon un rapport récent du ministère français de la Culture. Mais la consommation n’a pas décollé. Pour les libraires, cette surproduction est un vrai casse-tête : "J’ai un peu moins de 50 mètres carrés, donc exposer toutes ces BD est totalement impossible. Donc oui, il y a un réel problème qui m’oblige à faire des choix drastiques", explique Denis Bertino, propriétaire de la librairie À fond d’bulles à Bruxelles. Selon les périodes de l’année, il propose entre 6500 et 10 000 titres.

Détail

Liens promotionnels