Delphine Pointbarre - Paul McCartney a 80 ans

tous les sites
Delphine Pointbarre
Delphine Pointbarre

Humour

Delphine Pointbarre

Paul McCartney a 80 ans

  • 4 min 5 s

Samedi c’était l’anniversaire d’une des plus grande légende vivante de la musique : Paul McCartney. Il a eu 80 ans. 4X20 ans.

Selon la rumeur, il pourrait bientôt être fait "Lord", dans une nouvelle marque de reconnaissance pour son empreinte culturelle.

En pleine forme il vient tout juste d'achever une tournée américaine. Sur la dernière date, le jeudi 16 juin, Springsteen et Bon Jovi sont venus lui prêter main forte.

Un petit duo du boss et de Macca chantant Glory days puis I wanna be your man devant 60 000 personnes en délire.

A eux deux ils cumulent 152 ans. Un sondage récent paru en 2019 révèle que les Français estiment qu’on est considéré comme « vieux » à partir de… 69 ans. Pas mal pour deux vieux. Non ?

A partir de quel moment devient on vieux ? Qu’est-ce qu’être vieux ? Jamais dans le passé, les humains n’ont pu espérer vivre si longtemps. Comment rester essentiel ou comment accepter de ne plus l’être ? Et si en vieillissant on cherchait seulement à reporter notre entrée dans le vieil âge à cause de la stigmatisation qui y est associée. Bienvenue en 2022 en Occident, les vieux chez nous n’ont pas bonne presse.

La vieillesse reste un concept très subjectif. C'est d’abord dans le regard des autres qu'on vieillit. Quand il est question de soi, on ne se voit pas vieillir. On se voit plutôt vivre.

arriver à 80 ans c’est un exploit en soi non ? Une véritable prouesse. Paul a survécu à la maladie ( contrairement à sa maman et sa femme Linda), survécu à la folie des autres humains ( contrairement à son ami John Lennon), survécu aux excès ( contrairement à son manager Brian Epstein), aux accidents de la route ( contrairement à son ami Tara Brouwn pour qui il avait écrit en partie avec John A day in a life), survécu à la dépression, (contrairement à d’autres artistes britannique comme Nick Drake ).

Un vivant, sur vivant comme tous les octogénaires en somme.

L’être humain dans toute sa prétention moderne ne veut évidemment ni accepter son vieillissement, ni sa mortalité.

L’avantage de s’appeler Paul McCartney est d’être immortel de son vivant…

Détail