Dans une école de Bruxelles, l'empathie est enseignée aux élèves - Brut. - 15/03/2019

tous les sites
Dans une école de Bruxelles, l'empathie est enseignée aux élèves

Dans une école de Bruxelles, l'empathie est enseignée aux élèves

Brut.

  • 4 min 10 s

En Belgique, Esma Saban, professeure de philosophie citoyenne, invite les élèves à exprimer leurs émotions dès le plus jeune âge.

Entre les cours de mathématiques, de français et d'histoire, les élèves apprennent à gérer leurs émotions. Dans cette école bruxelloise, Esma Saban, professeure de philosophie citoyenne, donne des cours d'empathie aux enfants.

L'arrivée en classe est importante. En file d'attente, les élèves se succèdent un par un pour faire un câlin à l'enseignante. Puis des cartes leur sont distribuées, chacune est assignée à une émotion. Les enfants les sélectionnent en fonction de leurs états d'âme et expliquent leurs choix à leurs camarades de classe. "J'ai eu la rage", précise une élève avant d'expliquer que de "vilains mots" avaient été adressés à sa famille. "J'étais jalouse", confie une autre qui reproche à sa sœur d'attirer toute l'attention de leur mère.

Détail

Brut.

Liens promotionnels