Entrez sans frapper : Entrez sans frapper sur Auvio

tous les sites
Dans les coulisses de la grande histoire du jazz

La Première - Culture

Dans les coulisses de la grande histoire du jazz

Entrez sans frapper

  • 29 min

David Koperhant, responsable de la programmation musicale et animateur sur TSFJAZZ et Bruno Guermonprez, responsable des éditions musicales chez Radio France, pour le livre "59 rue des Archives : Dans les coulisses de la grande histoire du jazz" (ActuSF).

Au départ, il y a une émission de radio sur TSF JAZZ. Non ! Pour être exact, au départ, il y a le fantasme d'une émission de radio nourrie, bien sûr, de cette musique que l'on aime et qui fait l'ADN de notre station, mais aussi de l'influence d'illustres prédécesseurs radiophoniques et télévisuels. Le souvenir d'une époque où la Transmission Sans Fil - quel hasard ! - vous emportait dans de longs voyages immobiles. Pour le dire plus simplement, au départ, il y avait l'envie de raconter des histoires en usant de tous les artifices qu'offre la radio pour vous attraper au coin de l'oreille et ne plus vous lâcher : un texte copieux servi par plusieurs voix et des ambiances sonores pour vous replonger dans le Harlem des années trente aux côtés d'Ella Fitzgerald, pour vous emmener dans le salon des parents de Rudy Van Gelder avec les Messengers d'Art Blakey ou à Ispahan, dans la caravane de Duke Ellington - voire dans les méandres tortueux de l'esprit de Thelonious Monk. Alors bien sûr, une émission comme celle-ci, c'est compliqué à monter. Il convient de dire que chaque épisode de 59 Rue des Archives, demande plusieurs semaines de documentation, une bonne heure et demie d'enregistrement, une quinzaine d'heures de montage et presque autant de mixage. Un vrai défi pour une radio comme TSF JAZZ et une raison supplémentaire d'en être pas peu fier. D'autant que depuis quatre saisons, vous - les auditeurs et à présent lecteurs - avez su nous montrer votre attachement et votre fidélité. C'est pour cette raison que nous cherchions depuis longtemps une manière de vous en remercier et de prolonger un peu l'aventure. De la décliner. Mais encore fallait-il trouver le bon format. C'est désormais chose faite, grâce à 59 Rue des Archives, le livre.

Détail