Vivre ici Namur-BW-Luxembourg : Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon sur Auvio

tous les sites
Comment lutter contre les plantes indésirables au jardin

Vivacité - Lifestyle

Comment lutter contre les plantes indésirables au jardin

Vivre ici Namur, Luxembourg et Brabant wallon

  • 4 min 18 s

Trois indésirables compliquées mais bien connues des jardiniers ... - © Sergi Escribano - Getty Images
Le liseron peut rapidement étouffer les plantations du jardinier, profitant de l'eau, de la lumière et des éléments nutritifs de la terre au détriment des plantes qu'on désire cultiver. Il est malheureusement particulièrement difficile de se débarrasser de cette adventice, qui se reproduit aussi bien par ses graines que par ses redoutables rhizomes. Différentes méthodes permettent toutefois d'éliminer le liseron, ou en tout cas de le limiter, à condition d'avoir de la patience.

- éliminer un maximum de feuilles

- ne pas le laisser fleurir

- et si c'est le cas, éliminer les graines

- pailler les plates bandes pour éviter sa prolifération.

Le chiendent est une plante vivace herbacée qui compte plusieurs espèces appartenant toutes à la famille des Poacées. Cependant, le chiendent le plus courant, le plus invasif et le plus honni des jardiniers est le chiendent commun ou chiendent officinal.

Pour lutter contre cette invasive, procéder de même que pour le liseron. Attention, pas d'engin rotatif pour ameublir la terre, qui a pour effet de diviser les racines de la plantes et d'ainsi la proliférer.

Le mouron blanc (Stellaria media) parfois appelé aussi "stellaire" ou "morgeline" relève, lui, de la famille des Caryophyllacées : plante annuelle également, très communément rencontrée dans les jardins, les vergers, les champs cultivés, les lisières de bois, les clairières…ce qui est un signe que le sol est sain, équilibré, fertile et riche : on dit donc que la plante est bioindicatrice. Mais néanmoins une plante très envahissante . Facile à enlever surtout par temps humide . Attention il existe plusieurs sortes de mourons dont certains toxiques (le mouron rouge). Le mouron blanc est lui comestible.

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels