Climat : "On a pris un engagement inédit", estime Emmanuel Macron - Brut. - 26/09/2018

tous les sites
Climat : "On a pris un engagement inédit", estime Emmanuel Macron

Climat : "On a pris un engagement inédit", estime Emmanuel Macron

Brut.

  • 1 min 57 s

Glyphosate, engagements en matière d’écologie… Emmanuel Macron répondait en direct à Brut à l’occasion du One Planet Summit.

Des dirigeants mondiaux se sont réunis ce mercredi, à l'invitation d'Emmanuel Macron, pour un sommet sur le climat à New York. Une occasion de faire le point sur les promesses faites lors de l'accord de Paris de 2015. Le chef de l’État en a dit un peu plus à Brut.

Emmanuel Macron est notamment revenu sur sa volonté de fermer toutes les centrales à charbon en France. "Je ne dis pas dans 15 ou 20 ans. Dans ce quinquennat !", a-t-il fait valoir. Selon Emmanuel Macron, il s’agit d’un "combat essentiel" quant aux émissions de carbone.

"Ça vous rend impopulaire la transition écologique"

Le Président a également vanté deux autres points de sa politique en matière d’écologie : la fin de la délivrance de nouveaux permis d’exploitation d’hydrocarbures et l’augmentation du prix du diesel.

Deux points sur lesquels Emmanuel Macron estime être un des seuls à le faire. Pour lui, ce sont d’ailleurs ces décisions drastiques qui rendraient "impopulaire" son gouvernement. "Ça vous rend impopulaire la transition écologique. Et donc, tout le monde est d’accord avec le principe mais personne n’est prêt à porter les décisions au concret", a lancé le Président.

Mais malgré tout, le chef de l’État dit ne rien vouloir lâcher : "J’ai beaucoup de défauts mais vous me connaissez, quand je dis quelque chose, je le fais."
Enfin, Emmanuel Macron en a profité pour tâcler ses prédécesseurs et ses détracteurs. "Ils ne sont pas là quand il faut aller expliquer qu’on va aller fermer une centrale à charbon. Ils ne sont pas là pour aider le gouvernement quand on fait le 80km/h ou qu’on augmente le prix du diesel", a-t-il tonné avant de préciser que les "mauvais résultats en 2016 et en 2017 en termes d’émissions" ne sont pas dûs à sa politique.

Détail

Brut.

Liens promotionnels