Chine : nuage de pollution - JT 03/01/2017 - 01/10/2018

tous les sites
Chine : nuage de pollution

Chine : nuage de pollution

JT 03/01/2017

  • 1 min 53 s

Chine : nuages de pollution
Un épais smog chargé de particules nocives 20 fois supérieures aux normes internationales a envahi la capitale chinoise de Pékin et le nord de la Chine.

Interviews: Itw de quidams

Vues: Vue en accéléré de l'arrivée d'un nuage de pollution sur la ville de Pékin ; vue d'un panneau routier interdisant la circulation des camions ; vue de voitures et scooters circulant dans un épais brouillard toxique à Shijiazhuang (Nord de la Chine) ; vue de piétons portant des masques contre le smog en rue ; vue d'un immeuble caché par le smog ; vue de voitures, piétons, cyclistes et bus circulant dans le smog à Pékin ; vue d'images de caméras de surveillances des axes routiers ; vue d'un péage couvert de neige ; vue d'une autoroute fermée ; vue aérienne de la ville couverte de smog.

Texte Journaliste: Chapeau du présentateur :
C4
Pendant ce temps, Pékin suffoque dans le brouillard, un brouillard de pollution. Un smog avec des particules nocives 20 fois supérieures aux normes s'est à nouveau installé sur la capitale chinoise. Annick Capelle.
Texte du journaliste :

Eléments de chapeau
Pour les Chinois, l'année débute dans le brouillard. Dans le nord du pays, la pollution a encore une fois atteint des niveaux alarmants. La capitale Pékin se retrouve enveloppée dans un smog épais : une concentration de particules nocives 20 fois supérieure aux normes internationales. Annick Capelle
Commentaires

Le temps est clair à Pékin et puis soudain, un énorme de nuage de pollution envahit la ville.
Ces images impressionnantes ont été filmées hier sur une durée de 20 minutes depuis le 30e étage d'un immeuble dans le quartier des affaires de la capitale chinoise.
Depuis plusieurs jours, le nord-est de la Chine est enveloppé dans un épais brouillard toxique.
Une brume grisâtre à l'odeur âcre.
C'est le smog.

Dans cette ville, la visibilité est nulle au-delà de 100 mètres.
Un début d'année bien morose pour les Chinois, qui ont le moral en berne.
INSERT

"Personne n'aime le smog. Le smog a un impact négatif sur les émotions des gens et on se sent vraiment mal"
INSERT

"Je suis complètement déprimé. J'ai un enfant mais il doit rester à l'intérieur. Il ne peut même pas voir le soleil ! Et ça m'inquiète. C'est gris partout. Je ne sais vraiment pas où est notre avenir. "
A Pékin, l'alerte orange a été lancée. C'est le niveau 2 d'alerte sur une échelle de 4.
Avec un taux de de particules fines 20 fois supérieur aux normes internationales; il a fallu réduire la circulation, fermer des autoroutes, annuler des vols et mettre les industries polluantes au ralenti.
Le smog est habituel en cette période de l'année. L'hiver et le froid doppent la consommation d'énergie. Du coup, les centrales au charbon tournent à plein régime.
Les autorités chinoises, inquiètes ont déjà pris une série de mesures. Elles viennent encore d'adopter de nouvelles normes de pollution pour les voitures.

Des normes qui ont déjà changé 6 fois depuis l'année 2000, se rapprochant progressivement des standards internationaux.
La Chine a déclaré la guerre à la pollution, mais cette guerre est loin d'être gagnée.

Détail

Vidéos d'info

Extraits

Liens promotionnels