Hainaut Matin : sur Auvio

tous les sites
Ce que préparent les coiffeurs pour votre sécurité

Vivacité - Régions

Ce que préparent les coiffeurs pour votre sécurité

  • 1 min 38 s

A peine la conférence de presse du Conseil National de Sécurité terminée aux heures tardives, les boîtes vocales et courriels des coiffeurs ont été prises d’assaut par des impatients envieux de retrouver leur look tendance et raffiné. Sans date ferme de réouverture mais avec quasiment la certitude d’accueillir les clients le 18 mai prochain, les coiffeurs ont donc rouvert leur carnet de rendez-vous et envisagé l’accueil de la clientèle en mode « post confinement ».
Aline d’Ellezelles est particulièrement contente de disposer de technologies modernes pour enregistrer chacune des demandes de ses clients : « depuis huit mois, une grande partie des rendez-vous se gère en ligne ». Pratiquement, les clients choisissent eux-mêmes leurs créneaux horaires. La gestion est aisée, le gain de temps, considérable : « J’ai eu 60 notifications en une journée et demie. Cela fait 60 personnes qui ne doivent pas me contacter par téléphone ». La coiffeuse garde cependant des plages horaires pour les clients qui ne disposent pas d’internet et qui ne reçoivent donc pas par conséquent ses communications sur Facebook, notamment, les personnes âgées.
Masque obligatoire, essuies et capes à usage unique
Pour optimaliser la sécurité de chacun, le masque sera obligatoire, pour les coiffeurs comme pour celles et ceux qu’ils coiffent. Dans la mesure du possible, les clients éviteront le passage aux toilettes. Les distances de sécurité seront respectées entre les clients, soit 1,5 m d’espace libre. Aline dont le salon est agencé en deux parties, ne pourra accueillir qu’un ou une client(e) par pièce. Les horaires et le rythme du travail devront par conséquent être respectés afin d’éviter les croisements de personnes, sans quoi, les clients seront contraints d’attendre à l’extérieur du salon ou dans leur véhicule. Les essuies et capes de protection seront à usage unique. Ce ne fut d’ailleurs pas simple pour Aline de passer commande chez un fournisseur tant les stocks sont sollicités.
Ces équipements jetables représentent un coût considérable pour les coiffeurs, à l’arrêt depuis le début du confinement. Pour rentrer dans le budget, Aline sera donc contrainte de majorer ses prix de 2 € par personne, un coût modeste pour une sécurité optimale. La coiffeuse d’Ellezelles pense d’ailleurs que ses clients, qu’elle est impatiente de revoir, comprendront la situation.
Ne tardez pas à prendre rendez-vous !
Comme on le devine aisément, les coiffeurs ne chômeront pas dès leur ouverture, beaucoup souhaitant retrouver leur coiffure d’avant le confinement : une bonne coupe, une retouche couleur … à moins que vous n’ayez carrément l’envie de changer … en laissant vos cheveux pousser !

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels