Carmen de G. Bizet - Opéra de Liège - Le Classique en Prime - 11/08/2018

tous les sites
Carmen de G. Bizet - Opéra de Liège

Carmen de G. Bizet - Opéra de Liège

Le Classique en Prime

  • 2 h 56 min

L'oeuvre L'opéra le plus célèbre du monde débute comme une opérette espagnole et se termine dans une effroyable tragédie. Georges Bizet, que la mort fauchera à 36 ans avant de pouvoir mesurer le succès de sa Carmen, réalise là une prouesse musicale et vocale exceptionnelle qui fait date dans l'Histoire de l'Opéra. Il nous offre quelques-unes des plus célèbres mélodies du répertoire. La fameuse scène des gitanes où les cartes prédisent la mort à Carmen est l'un des sommets d'une partition passionnée, exubérante et habitée de personnages aussi tragiques qu'attachants. L'amour est un oiseau rebelle, Près des remparts de Séville, La fleur que tu m'avais jetée..., tant d'airs si populaires aujourd'hui qu'on en oublie l'accueil glacial du public lors de la première en 1875. Carmen se démarquait des créneaux habituels de l'opéra-comique, un genre plus léger, associant chant et dialogues parlés. Est-ce la musique ou le réalisme du sujet qui choqua ? Très vite pourtant, Carmen triompha sur les scènes du monde entier.

La mise en scène de Henning BROCKHAUS présente Carmen comme un opéra-comique, selon les préceptes épiques du théâtre de Bertold Brecht.
"Il faut dépouiller l'oeuvre de toutes les fioritures dont elle a pu se voir affubler, et revenir à la version originale des dialogues parlés, sans les récitatifs ajoutés après la mort de Bizet par Guiraud, transformant Carmen en grand opéra. J'ai souhaité repartir de mon idée d'une arène, avec une présence permanente des acteurs autour de la scène, dans des loges. De ces dernières, se dégagent des ambiances aux évocations oscillant sur un axe qui va du spectacle de variétés jusqu'au bordel. Hébergeant constamment de multiples intrigues, parfois d'étranges travestissements, des rapprochements entre des soldats et des femmes à la manière d'un lupanar, des enfants-soldats et des gamins s'adonnant à des jeux mortels, les loges installent quelque chose de l'ordre du rituel.".
Dans ce dispositif, les enfants sont l'atout principal de l'intrigue. Métonymiques du monde des adultes, leurs rêves, leurs désirs, leurs angoisses, seront le moteur de l'histoire. Cirque, corrida, flamenco, Moulin Rouge, tulles, cigarettes, whisky, masques, érotisme, violence... Carmen nous convoque à une noire flamboyance.

Une production Oxymore/Mezzo/Jim & Jules/Opéra royal de Wallonie/avec la participation de France Télévisions et de la RTBF. Avec l'Orchestre et les Choeurs de l'ORW placés sous la direction de Speranza Scappucci.
Distribution : Nino Surguladze (Carmen) Marc Laho (Don José) Silvia Della Benetta (Micaela) Lionel Lhote (Escamillo) Alexia Faffery (Frasquita) Alexise Yerna (Mercédès)

Détail

Prochain direct

à 21h50 sur La Trois

Opéra : Les noces de Figaro de Mozart

Le Classique en Prime

Extraits

Bonus

Liens promotionnels