Campagne « Pardon est un début » : quand la pub se mêle de la colonisation du Congo - Les...

tous les sites
Campagne « Pardon est un début » : quand la pub se mêle de la colonisation du Congo

Campagne « Pardon est un début » : quand la pub se mêle de la colonisation du Congo

Les Décodeurs

  • 15 min

C’est une campagne de communication qui fait du bruit. Menée par Creative Belgium (une corporation d’entreprises dédiées à la créativité), « Pardon est un début » propose aux citoyens belges d’écrire une lettre d’excuses au Congo au nom de la Belgique. Les meilleurs lettres, sélectionnées par un jury et soumises à un vote en ligne, seront ensuite rendues publiques.
Pour les auteur.e.s de ces lettres gagnantes : un stage de copywriting au sein de Creative Belgium.
Ce projet, que Creative Belgium a réalisé avec des experts en matière de décolonisation issus de la communauté africaine, pose question. La pub a-t-elle un rôle à jouer dans l’évolution de la société ? Des enjeux aussi importants, délicats, peuvent-ils être le sujet de campagnes pilotées par des publicitaires ? Quel est le point de vue défendu par Creative Belgium ?

Nous en discutons avec Geoffrey Hantson, une des têtes pensantes de la campagne, directeur créatif de Hapiness, agence de pub belge, et membre du CA de Créative Belgium, et Julien Truddaïu, qui travaille pour l'ONG Coopération Education Culture et qui a co-écrit le livre "Congo, les dessous de la propagande coloniale dévoilée".

Détail

Les Décodeurs RTBF

Extraits

A écouter

Liens promotionnels