C'est vous qui le dites : sur Auvio

tous les sites
C'est vous qui le dites

C'est vous qui le dites

Séquences 0 / 5
  • Vos commentaires sur Facebook
    Vos commentaires sur Facebook
    - Vos commentaires sur Facebook C'est vous qui le dites
  • Début de la campagne de vaccination aujourd’hui
    Début de la campagne de vaccination aujourd’hui
    - Début de la campagne de vaccination aujourd’hui C'est vous qui le dites
  • Un chirurgien qui roulait à 94km/h au lieu de 50 a été acquitté
    Un chirurgien qui roulait à 94km/h au lieu de 50 a été acquitté
    - Un chirurgien qui roulait à 94km/h au lieu de 50 a été acquitté C'est vous qui le dites
  • Des commerçants condamnés à payer leur loyer malgré leur fermeture pendant le confinement
    Des commerçants condamnés à payer leur loyer malgré leur fermeture pendant le confinement
    - Des commerçants condamnés à payer leur loyer malgré leur fermeture pendant le confinement C'est vous qui le dites
  • L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs
    L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs
    - L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs C'est vous qui le dites

Vivacité - Talk show

C'est vous qui le dites

  • 1 h 29 min

Ce matin, il y a 3 débats dans "C'est vous qui le dites" :

La campagne de vaccination démarre aujourd'hui chez nous mais ne met pas tout le monde d'accord. Ce sont d'abord les résidents et le personnel des maisons de repos qui recevront les premières doses des vaccins, ce qui a fait réagir le personnel médical qui dans une lettre ouverte adressée au ministre fédéral de la Santé demande d'être considéré comme prioritaire. Qui doit recevoir le vaccin en premier ?/
Un chirurgien qui roulait à 94 km/h au lieu de 50 a été acquitté car il a expliqué au tribunal avoir dépassé la vitesse autorisée sans prendre de risque pour opérer en urgence une patiente atteinte d'une péritonite appendiculaire. C'est à lire dans La DH. Alors que le parquet estimait que le chirurgien devait suivre des cours de conduite, la juge a retenu l'état de nécessité. Certains métiers donnent-ils tous les droits sur la route ? /
Des commerçants sont condamnés par certains juges à payer leur loyer pendant les périodes où leurs établissements doivent rester fermer. Plusieurs combats juridiques ont été entamés ces derniers temps entre propriétaires et locataires de commerces car, en raison de la fermeture imposée pour de nombreuses professions, les loyers ne sont pas toujours versés. Si dans certaines affaires, les loyers ont été jugés non dus, dans d'autres comme le raconte La DH ce matin, le juge estime qu'il peut être reporté mais pas annulé et que la fermeture imposée fait partie du risque du métier. Sans rentrée d'argent, comment un commerçant peut payer son loyer ? /

Détail