C'est vous qui le dites : sur Auvio

tous les sites
C'est vous qui le dites

C'est vous qui le dites

Séquences 0 / 5
  • Vos commentaires sur Facebook
    Vos commentaires sur Facebook
    - Vos commentaires sur Facebook C'est vous qui le dites
  • Nouveau délai de 48h pour les préformateurs
    Nouveau délai de 48h pour les préformateurs
    - Nouveau délai de 48h pour les préformateurs C'est vous qui le dites
  • Greenpeace veut une journée sans voiture par mois
    Greenpeace veut une journée sans voiture par mois
    - Greenpeace veut une journée sans voiture par mois C'est vous qui le dites
  • Un avocat s’attaque au port du masque obligatoire
    Un avocat s’attaque au port du masque obligatoire
    - Un avocat s’attaque au port du masque obligatoire C'est vous qui le dites
  • L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs
    L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs
    - L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs C'est vous qui le dites

Vivacité - Talk show

C'est vous qui le dites

  • 1 h 29 min

Ce matin, il y a 3 débats dans "C'est vous qui le dites" :
48h chrono : c'est le délai qu'ont les préformateurs pour revenir vers le Roi avec un accord en vue de former un gouvernement. Hier, le Roi a refusé la démission d'Egbert Lachaert et Conner Rousseau, alors que les discussions se sont envenimées au sein des sept partis réunis autour de la table pour former la coalition Vivaldi. En 48h, c'est possible de décoincer ce qui bloque depuis des mois ?/
Après la journée sans voiture de ce dimanche, organisée en région bruxelloise, Greenpeace fait circuler une pétition pour répéter cette action une fois par mois. La demande de l'association est d'interdire la circulation en voiture un dimanche par mois, d'avril à septembre, dès l'année prochaine. La journée sans voiture une fois par an, ce n'est pas assez ?/
Un avocat compte bien défendre l'idée que l'obligation de porter le masque en rue, comme c'est le cas dans de nombreux endroits, est illégale. Il explique sa démarche dans La DH aujourd'hui, précisant qu'il n'est pas contre le port du masque mais qu'il se place sur le plan juridique et celui des droits des citoyens. Face à la situation sanitaire actuelle, une telle démarche est judicieuse ?

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels