C'est vous qui le dites : sur Auvio

tous les sites
C'est vous qui le dites

C'est vous qui le dites

Séquences 0 / 4
  • Vos commentaires sur Facebook
    Vos commentaires sur Facebook
    - Vos commentaires sur Facebook C'est vous qui le dites
  • Protections hygiéniques gratuites pour les femmes ?
    Protections hygiéniques gratuites pour les femmes ?
    - Protections hygiéniques gratuites pour les femmes ? C'est vous qui le dites
  • AB Inbev Jupille : la grève continue après la détection de cas positifs au coronavirus
    AB Inbev Jupille : la grève continue après la détection de cas positifs au coronavirus
    - AB Inbev Jupille : la grève continue après la détection de cas positifs au coronavirus C'est vous qui le dites
  • L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs
    L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs
    - L'expert du débat : Pas d'expert/Que des témoignages d'auditeurs C'est vous qui le dites

Vivacité - Talk show

C'est vous qui le dites

  • 1 h 28 min

Ce matin, il y a 3 débats dans "C'est vous qui le dites" :
Une députée propose que les serviettes hygiéniques et tampons soient gratuits pour toutes les femmes en Belgique. Pour appuyer sa demande, elle explique aujourd'hui aux éditions de Sudpresse qu'une femme ne peut rien y faire, qu'elle subit quelque chose qu'elle n'a pas demandé, à savoir environ 500 cycles qui provoquent des règles durant sa vie, avec un coût d'environ 2000€ uniquement pour les protections. Certaines femmes vivant dans la précarité n'arrivent même pas à s'en acheter et se débrouillent parfois même avec du papier journal. Le coût annuel pour l'État serait d'environ 60 millions d'euros. Les protections hygiéniques, ça ne doit pas être payant ?/
Les ouvriers de la brasserie AB Inbev à Jupille n'entendent toujours pas reprendre le travail. Depuis quelques jours, ils se sont mis en grève après avoir appris que plusieurs de leurs collègues étaient contaminés par le coronavirus. Malgré les 148 tests négatifs effectués depuis, la brasserie est toujours à l'arrêt, l'équipe estime que les mesures de précaution nécessaires n'ont pas été prises. Quand il y a des collègues contaminés, il faut arrêter de travailler ?/
À Wierde, en région namuroise, un agriculteur a été agressé verbalement ce dimanche alors qu'il faisait son travail. Dans La Meuse de ce matin, il raconte que lorsqu'il était dans le champ avec son tracteur, un voisin est venu le bloquer avec sa voiture pour se plaindre à la fois de l'odeur et du bruit qu'il faisait un dimanche, lui expliquant qu'il avait d'autres moments dans la semaine pour faire tout le travail qu'il voulait. L'agriculteur précise que dans ce secteur, le travail est autorisé 24h/24 et 7J/7. Faut-il restreindre la plage horaire de travail des agriculteurs pour la tranquillité des riverains ?

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels