C'est vous qui le dites : sur Auvio

tous les sites
C'est vous qui le dites

C'est vous qui le dites

Séquences 0 / 5
  • Vos commentaires sur Facebook
    Vos commentaires sur Facebook
    - Vos commentaires sur Facebook C'est vous qui le dites
  • Une jeune femme giflée à cause de sa tenue estivale
    Une jeune femme giflée à cause de sa tenue estivale
    - Une jeune femme giflée à cause de sa tenue estivale C'est vous qui le dites
  • Seul un tiers des Wallons a confiance dans les médias
    Seul un tiers des Wallons a confiance dans les médias
    - Seul un tiers des Wallons a confiance dans les médias C'est vous qui le dites
  • Infrabel obtient une dérogation pour utiliser des herbicides
    Infrabel obtient une dérogation pour utiliser des herbicides
    - Infrabel obtient une dérogation pour utiliser des herbicides C'est vous qui le dites
  • L'expert du débat : NOM
    L'expert du débat : NOM
    - L'expert du débat : NOM C'est vous qui le dites

Vivacité - Talk show

C'est vous qui le dites

  • 1 h 29 min

Ce matin, il y a 3 débats dans "C'est vous qui le dites" :
Une jeune femme a été giflée par le patron d'un bar à cause de sa tenue. L'histoire s'est déroulée en soirée à Gand. Anna, 19 ans est de sortie en tenue estivale. Quand elle passe devant un bar, elle ramasse son déodorant tombé au sol et est la cible de remarques vulgaires sur sa tenue. Un échange démarre avec le patron du bar qui vient à gifler la jeune femme qui dénoncera ensuite les faits sur les réseaux sociaux. La question pour vous ce matin au 070 233 466, une femme ne peut-elle pas s'habiller comme elle le veut ?/
Seulement un tiers des Wallons dit faire confiance aux médias contre plus de la moitié des Flamands. C'est dans le dernier rapport annuel de l'Institut Reuters que l'on découvre ces chiffres pour la Belgique. La moyenne nationale de confiance est de 45%. La question pour vous ce matin au 070 233 466, qu'est-ce qui vous rend méfiant des médias ?/
Alors que les herbicides sont interdits en Belgique, Infrabel vient de recevoir une dérogation d'un an pour leur utilisation sur les voies de chemin de fer en Wallonie. L'argument qui a été entendu pour accorder cette exception est la sécurité avec un risque de manque de stabilité des rails si le désherbage n'est pas efficace. La question pour vous ce matin au 070 233 466, vous acceptez les exceptions ou la règle doit être la même pour tout le monde ?/

Détail

Extraits

Chargement ...
Liens promotionnels